Gros Rassemblement: qu'est-ce que c'est?

Portrait de Tiksam

Salut,

Comme on dérive un peu dans certains posts, je recentre un sujet particulier ici: les gros rassemblements.
The Gathering - Angleterre.
Conquest of Mythodea - Allemagne.
Drachenfest - Allemagne.
Avatarr - Belgique.
Bicolline - Québec.
La nuit de la meule - France.
BCB : Berry Champ de Bataille - France.
La Faille - France.

Certains voit les gros rassemblements comme de simples wargames.
Oui, certes, pour certains je suis d'accord: ils le disent eux-même.

Par contre je ne suis pas d'accord pour tous les mettre dans le même sac: wargame.

Un scénario dirigiste ou tout est écrit d'avance / un scénario orienté baston / un scénario qui se résume en une seule ligne / un scénario ou les scénes importantes et les personnages principaux sont joués par les PNJs ou les Orgas : ben désolé mais ça, j'ai déjà vécu en GN classique. Alors de là à dire que parce qu'il y a plus de monde, ce n'est plus du Gn mais du wargame: NON, non, non et non, je ne suis pas d'accord.
Dans la liste ci-dessus, il y a du wargame, il y a des ovnis et il y a des GNs classiques.

La différence: c'est le nombre de participants.
On s'y sent perdu? On s'y sent ridicule et désuet? Notrte personnage important n'est pas si important que ça ou plutôt tout le monde s'en fout?
Désolé, c'est normal: avec plus de monde, il faut être vraiment charismatique pour ameuter la foule, il faut vraiment se tirer les doigts du cul pour collecter une info. Tout est plus dur, terriblement plus dur.
Et on se rend aussi compte que le non role-play et le non fair-play est une maladie contagieuse et que ça casse énormément l'ambiance et le jeu, que le scénar et l'équipe qui organise ont intérêt à avoir les reins solides et que moins il y a de gens qui s'investissent dans le scénar et leur rôle et moins on remarquera qu'il y a un scénar ou quelque chose à faire!
Il faut aussi savoir demander, voir les orgas s'il le faut pour nous aider à nous impliquer dans tout ça car oui, sinon, dur dur de se faire une place au soleil.
C'est normal, toutes les difficultés (aussi bien pour les orgas que pour les joueurs) sont multipliés par 10 minimum!

**********************************************

2ème point à ce propo:

Sur un gros rassemblement, des gens veulent créer un groupe cohérent (même couleurs), se faire un esprit de clans avec des règles et tout et tout.
Ben on le fait déjà en Gn classique.

Des gens sont près à développer cette idée et faire le même groupe (les mêmes personnages) évoluant d'un rassemblement à un autre (bref d'une asso à une autre): pourquoi pas?
C'est vrai, on élimine l'implication direct du personnage dans le monde de l'asso.

Ca devient, dans l'idée, du "camping médiéval", dans la mesure ou le groupe est plus spectateur lors d'un jeu qu'acteur vu que pour beaucoup, celà implique que le groupe se moque éperduement du scénario.
Ben non, le groupe peut très bien parfaitement géré son intégration dans le scénario et le monde.
Maintenant qu'ils aient un background farfelue parce pleins d'aventures dans d'autres assos: oui, mais à la limite on s'en fout: ça évite de chercher à inventer des histoires tout en parlant à un autre joueur: les histoires, on les a déjà.

A l'étranger, ça se fait déjà, et ils vont encore plus loin: il y a des systèmes de règles "universelles", plus ou moins arrangés à la sauce de chaque assos selon leurs monde, mais chaque joueur, individuellement a son personnage, qu'il joue d'asso en asso sur les GN classiques aussi!
Du moins pour ce que j'en ai compris.
Là oui, on dénature ce que nous appellons communément l'esprit du GN.
Mais c'est du GN carrièriste comme beaucoup le fond en fait je trouve!
La différence, c'est qu'au lieu d'atteindre 3-4 ans pour atteindre le niv/3-4, il suffit de faire 3-4 GN chez 3-4 assos. Toujours autant de chance de mourrir d'une asso à l'autre (grossièrement), donc pourquoi pas?
Ils fonctionnent comme ça et ça n'empèche pas d'avoir tous les joueurs impliqués dans les scénars à chaque fois!
Comment ils gèrent les rois, les persos importants dans leurs mondes? Je ne sais pas, je ne me suis pas posé la question.
Oui je trouve ça réducteur mais n'empèche que ça existe.
Le point amusant que j'ai aimé sur ce genre de chose:
* Les monnaies de jeu se mélangent: il y a des taux de convertion!
* On peut payer nos services sur un autre jeu, c'est courant et ne choque personne. En argent ou en service rendu.

Je ne suis pas pour faire ça en GN classique.
Mais sur les gros rassemblement, ça ne me gène pas du tout.

Bref tout ça pour dire: y'a du pour (si si un peu), y'a du contre (forcemment), mais qu'est-ce qui empèche les gens de vouloir faire un tel type de groupe si la majorité pensent que de toute façon un gros rassemblement, ce n'est pas du GN mais juste, justement un gros rassemblement?

Commentaires

Portrait de Zapan

Gros Rassemblement: qu'est-ce que c'est?

Juste un mot : Bravo ! Ton résumé est très clair et met bien l'accent sur les problèmes d'amalgames et de mépris pour ce genre d'événements.

Moi-même, après m'être plaint sur le forum d'un association, en disant que j'avais vraiment regretté le manque d'action et le tout-PNJ durant leur GN, j'ai reçu l'affligeante réponse suivante : -"Houlà ! Tu serais pas un joueur de la Faille, toi ? Nous on fait des Gn où chaque attaque réponds à une exigeance scénaristique." ce qui dans la pratique consiste en trois orc en chemise perdus dans la forêt à trois heures du mat, ou alors des batailles désiquilibrées à 10 contre 1 avec 45 minutes d'attente en rang avant l'arrivée des méchants.

Comme quoi, il vaut mieux prendre le meilleur de chaque style de jeu avant de conspuer et de se prétendre "au dessus de la masse".

Portrait de Nyrone

Gros Rassemblement: qu'est-ce que c'est?

Tout à fait d'accord.
En fait, sur un GN, qu'on soit à 40 ou 600, le problème est de rassembler autour d'une même envie et d'une même conception du GN au sens large. Ce n'est déjà pas facile à 40, même si l'ambiance peut gommer les trop grosses différences, alors à plusieurs centaine, ça pourrait tenir du miracle... Sans aucun jugement de valeur, on se retrouve vite avec des gens désireux de se cantonner à un role-play absolu opposés à des gens qui sont venus là pour rigoler grassement à coups de boutanches dans leur camp pas particulièrement médiéval. Et toutes les solutions intermédiaires...
La frustration viendra du fait que les premiers considèreront les seconds comme des bourrins crétins tandis que les seconds verront les premiers comme des snobs chiants.
L'essentiel est donc de savoir ce qu'on cherche et sélectionner les manifestations auxquelles on participe, du GN ambiance-intimiste aux avatar-likes.
Après, peut-on dire que les GNistes soient ouverts à toutes les formes de Gns ? Je ne crois pas...

Portrait de Fitzugh

Gros Rassemblement: qu'est-ce que c'est?

Je n’ai rien à ajouter à ce qui a été dit. Mais…

Comme le fait remarquer Nyrone, le problème réside dans les motivations (parfois diamétralement opposées) des joueurs qui s’inscrivent à ce type d’événement.

Personnellement, je n’ai participé qu’à un seul gros rassemblement. Mes amis et moi avons plié bagage avant la fin tellement c’était mauvais. Quand tu ne fais que 2 ou 3 GN par an, te retrouver face à un gars dont le seul but est de boire sa bière devant sa tente entre 2 combats, je trouve cela… triste. Donc, oui, tu sélectionnes tes GN en fonction de tes attentes. Mais il paraît qu’une tendance role-play se dessine dans une des factions. Peut-être renterai-je l’expérience un jour…

En tous cas, merci à toi, Tiksam, pour cette mise au point. Ton post a eu le mérite de me faire réfléchir et m’a amené à reconsidérer ma vision des gros rassemblements.

EDIT : mon premier post était mal fichu car écrit trop vite (et donc posté trop vite). J’ai adapté la forme sans toucher au fond. Oui, je suis perfectionniste, tatillon et chi*nt. Et après ? :wink:

Portrait de Anonyme

Gros Rassemblement: qu'est-ce que c'est?

Le post est effectivement très intéressant !!! Car quand je vois la réponse qui a été apporté à Zapan, prennant exemple à l'univers de la faille, je vois effectivement, qu'il ya encore un tas de préjugés liés aux gn de grande taille (en nombre de joueurs). Maintenant, il est vrai que ce genre de réponses sont souvent apportés par des gens qui ne connaissent pas ou mal ces GN cités. Et que le seul crédit qu'il faut apporter sur les témoignages sont bien de ceux qui ont participé à ces évènements.
Maintenant, je reste convaincu que l'on peut faire du Gros rassemblement, avec une scénarisation collective, et individuelle, dans des sites avec du cachet, et avec une intégration facilitée pour les débutants... En tout cas, l'équipe d'Anachrone y travaille !!!!!! Avons nous réussi ? Jamais autant que ce qu'on le souhaiterait, mais on y travaille !!!

Portrait de Tiksam

Re: Gros Rassemblement: qu'est-ce que c'est?

Un petit up pour l'été:

The Gathering - Angleterre.
*********************************
Pas de background de personnage, on se démerde pour savoir ce qui se passe.
Plus un gros rassemblement de joueurs qu'un GN.
Mes impressions: j'ai détesté.
http://www.trollcalibur.com/phpbb/viewtopic.php?f=117&t=6706&p=93901&hil...

Conquest of Mythodea - Allemagne.
******************************************
Pas de background de personnage. L'histoire est "géré" par les orgas, les grands personnages sont des PNJs. On joue PNJs contre Joueurs et pas vraiment joueurs contre joueurs. Çà reste du GN avec du role-play et tout. En gros des affrontements entre différents camps élémentaires (les méchants étant les PNJs).
Mes impressions: j'aime.
http://www.trollcalibur.com/phpbb/viewtopic.php?f=9&t=3025&st=0&sk=t&sd=a

Drachenfest - Allemagne.
******************************
Au vu des explications que j'ai entendu/lu, c'est du même genre qu'au-dessus mais plutôt joueurs contre joueurs (regroupés en guildes).

Avatarr - Belgique.
**********************
Par définition, c'est un GN pour débutants.
Pas de background de personnage, on se démerde pour savoir ce qui se passe en jeu.
Mes impressions: à l'époque, c'était une sorte de wargame avec quête de jeu vidéo-like. Il parait qu'il y avait un scénario. J'ai détesté. Aujourd'hui, je sais que ça a évolué mais je n'ai pas vraiment envie d'y retourner pour juger (trop de mauvais souvenirs).

Bicolline - Québec.
**********************
Un jour j'irais...
Un GN-wargame gestion de fiefs avec règlements de compte pour ce que j'ai compris.

La nuit de la meule - France.
**********************************
Jamais été.

BCB : Berry Champ de Bataille - France.
***********************************************
Background de groupe. A nous de faire le role-play qui va avec. C'est un Wargame à échelle 1:1.
Je vais découvrir cette année.

La Faille - France.
*********************
Un GN classique avec background de personnage.