Casting des joueurs - Questionnaires et autres moyens!

38 réponses [Dernière contribution]
Lord
Portrait de Lord
Hors ligne
Inscrit le: 26/12/2004

Et zou, en voilà un petit sujet qui me tourmente depuis quelques semaines... :chevalier:

Un petit document pour commencer, retrouvé via l'ami Google - Merci à Rôle au passage! 8-D
http://www.asso-role.fr/docs/casting.doc

Dans le cadre de l'organisation de notre jeu se pose le problème d'associer les joueurs aux personnages que nous écrivons... En effet, il s'agit d'un jeu "BG fourni" :mrgreen: (d'où la nécessité d'un "casting" ou plutôt d'une bonne "profilométrie" :roll:)

Quelles questions poser pour cerner les attentes du joueur, ses envies et ses capacités (en terme d'investissement, de matériel ou de role-play)? Comment assurer la meilleure alchimie possible entre le personnage et le joueur?

Avez vous des exemples de questionnaire ou de casting? Des anecdotes ou des conseils? (a)

Cricri
Portrait de Cricri
Hors ligne
Inscrit le: 22/02/2010

Seul conseil: éviter un questionnaire trop long, histoire de 1) ne pas rebuter les joueurs et 2) éviter de créer des profils-types de personnage trop statiques par rapport au résultat du questionnaire (autrement dit, éviter de fournir un bg au joueur qui soit trop complet, empêchant le joueur de broder à sa façon le personnage en jeu par la suite).

caelias
Portrait de caelias
Hors ligne
Modérateur
Inscrit le: 13/01/2004

Moi j'ai une anecdote: Sur un gn dans le monde de troy, les persos étaient précréés. Les joueurs indiquaient le nombre de gn déjà joués et devaient classer 15 ou 20 propositions selon leur préférence du type magie, combat, diplomatie, armure, élégance. J'avais mis la mode en tout dernier. J'y suis hermétique et j'ai aucune envie de jouer un perso basé dessus pour lequel je n'ai d'ailleurs pas le costume.
Grosso modo mon choix se portait sur ce qui aurait pu faire le secrétaire/factotum bigleux et arthritique d'une délégation diplomatique. Le rond de cuir dont on ne se méfie pas mais qui pouvait en réalité risquer sa peau pour passer un message secret ou écouter aux portes très bien gardées. On nous demandait aussi un petit cv gnistique ( une photo de nous en costume, nombre de gn joués, types de gn ect..)
devine de quoi j'ai hérité: un couturier jet set, servile et sans autre but dans la vie que....j'ai jamais su si il avait un but.
Et ça à été pareil pour la moitié du groupe. On a fait ce qu'on à pu en compensant l'absence de motivation par la logistique pour faire jouer les autres (Pour situer, imagine que tu envois jean paul gautier et karl lagerfeld ( nos persos) à Gaza pendant les tensions hamas vs fatah)), il y a eu des moments amusants mais sinon c'était long quand même comme gn.
On m'y reprendra pas.
Je dirais qu'il vaudrait mieux modifier un perso plutôt que de le refiler à un joueur pour qui ça va pas coller au lieu de vouloir faire passer le perso en force parce qu'on le trouve trop kikoolol pour l'ambiance.
Si tu demande des préférences à tes joueurs tiens en compte.

James
Portrait de James
Hors ligne
Inscrit le: 16/08/2008

caelias wrote:...
:lol:
Oui ils sont très forts dans cette asso pour faire des backs pourris :roll:
Moi j'ai eu le même back mot pour mot (aux noms près) sur 2 GN successifs... Ils sont formidables :shock:

Du coup j'ai arrêté aussi de regarder les réalisations de cette asso :wink:

PS : le défilé de moÔöde de Karla Garfeld était quand même énorme :lol: :mrgreen:

Lord
Portrait de Lord
Hors ligne
Inscrit le: 26/12/2004

Cricri: peu de "stats" prévu. Les persos auront une histoire (mais pas non plus une biographie psychiatrique sur les méfaits du banquets après 22h hein...), des connaissances sur les autres et sur les groupes. Les "compétences" et autres système de jeu seront le plus transparent possible.

Caelias: merci pour l'anecdote, je me la grave au fer rouge (mais bon, pas de rôle moôooode prévu xD). C'est pour ça que je cherche un bon moyen de connaitre les envies de mes joueurs sans pour autant devoir passer 1h au tel avec chacun :mrgreen:

Par contre, pour le but dans la vie, vu que c'est un GN sans "quête", et bien ça ne sera pas présenté sous la forme "Objectif: tuer machin ou devenir truc". Les motivations du personnage, son positionnement dans la société et ses "valeurs" devraient permettre au joueur de générer son jeu et d'avancer dans une direction "naturelle"...

Enfin, j'espère...

/me va passer commande d'une caisse d'anxiolytique....

agnes
Portrait de agnes
Hors ligne
Inscrit le: 30/12/2010

Bonjour

J'ai organisé l'été dernier (CCO: http://cco-mythesdunord.blogspot.com/) un GN en le basant au max sur la création de personnages avec leur caractères et leurs envies, leurs frayeurs, leurs haines... les rôles étaient pré-écrits. Donc un peu le même type que ce que tu es en train de monter (enfin il me semble).

Le formulaire suivant m'a aidée à en savoir plus sur les désirs de jeu. Pas vraiment en terme de compétences mais surtout d'envie de jeu et de RP. Les questions finales (costume que tu aimerais, quel héro tu aimerais être, le RP de tes rèves...) m'ont beaucoup aidée.

Certaines questions sont redondantes mais ça aide à affiner les persos. Le questionnaire est long mais je connaissais presque tous les joueurs... et ils savaient que c'était un jeu orienté RP à fond, et que je cherchais à leur faire des persos sur-mesure. Par contre, j'avais pris les inscriptions très tôt (cloture fin janvier pour jeu en aout) pour pouvoir, justement, affiner/modifier les persos pré-écrits en fonction des réponses.

http://atellez.wow.free.fr/downloadGN/preference_joueurs_2dversion.pdf

Bon courage!

Arphyss
Portrait de Arphyss
Hors ligne
Modérateur
Inscrit le: 09/11/2007

Je comprend l'envie de faire des perso pré-tirés. Cela permet des scénarios bien ficelés à l'avance, mais c'est valable uniquement pour une échelle très réduite (max 20 personnes). Au-delà, c'est forcément ouvert à la frustration comme dans le cas de Caelias.

Savoir s'adapter aux demandes des joueurs est un exercice d'équilibriste mais c'est toujours payant ; un joueur qui a le perso dont il rêve fera des merveilles en terme de RP, alors que celui qui reçoit un truc complètement opposé à sa personnalité "parce qu'il fallait absolument se perso et qu'on n'avait pas le bon joueur sous la main" ben s'ennuiera ferme et fichera une partie du scénar par terre. Surtout s'il n'y a pas d''objectifs précis, mais uniquement une ligne de conduite dirigée par des valeurs, comme tu le propose Lord.

Donc, si l'échelle du jeu est réduite, mieux vaut carrément proposer la liste des rôles disponibles, et si quelqu'un s'inscrit dans un rôle déjà pris, tant pis faudra en choisir un autre.

EDIT : sinon, même dans les GN où le joueur est totalement libre lors de la création de perso, on tombe sur des joueurs qui n'ont pas ce qu'ils veulent pour des raisons de quotas de classe, par exemple :wink: Comme quoi, comme toujours, rien n'est parfait.

thepimousse
Portrait de thepimousse
Hors ligne
Modérateur
Inscrit le: 27/04/2004

Quote:Quelles questions poser pour cerner les attentes du joueur, ses envies et ses capacités (en terme d'investissement, de matériel ou de role-play)? Comment assurer la meilleure alchimie possible entre le personnage et le joueur?

Je ne travaille jamais pour le joueur, mais pour mon jeu.
En effet, lorsque j'écris un jeu, je m'imagine les situations de jeu, les intrigues, secrets et autres artifices, placant le personnage, et qui feront 'bigboombadaboom' dans le coeur du joueur!
Je ne m'adapte donc pas au joueur ! C'est le joueur qui s'adapte donc au personnage que je propose.

Une fois mis en place le personnage, j'essaie par contre de le proposer à un joueur qui correspond au profil. Je ne fais pas de questionnaires ( ca ne marche pas ces trucs là, les joueurs s'en foutent !), et je mets plutot en place un dialogue par mail ou téléphone avec le joueur. Le dialogue s'installe et je peux, sur certaines choses, ajuster le personnage ( ou proposer autre chose si cela ne correspond vraiment pas).

Le truc parfait, c'est de faire croire et accepter au joueur que le personnage lui va comme un gant, quitte à le prendre à contre pied parfois ! J'ai déjà vu des joueurs s'éclataient avec un personnage qu'ils auraient détesté. Mais j'ai réussi à leur 'vendre' le truc et ca à marché.

Donc la meilleure méthode pour moi : du dialogue et encore du dialogue ! L'exemple de Caelias le montre bien, s'il n'y a pas de dialogue, on se plante souvent.

Après, tout dépend bien sur du type de jeu organisé : un med fan dédié à un jeu action ( donc que peu basé sur le personnage), on a pas besoin d'un tel travail !

Cricri
Portrait de Cricri
Hors ligne
Inscrit le: 22/02/2010

Arphyss wrote:Je comprend l'envie de faire des perso pré-tirés. Cela permet des scénarios bien ficelés à l'avance, mais c'est valable uniquement pour une échelle très réduite (max 20 personnes). Au-delà, c'est forcément ouvert à la frustration comme dans le cas de Caelias.

Faut voir, l'évènement auquel j'avais participé en France comprenait 90 joueurs, une dizaine de PNJs et plus de 120 persos pré-écrit (pour le cas où un joueur verrait son perso mourir... ce qui était assez fréquent puisqu'on avait tous des persos "evil"). On nous avait refilé un petit questionnaire avant, justement pour comprendre nos intérêts et les organisateurs communiquaient avec nous par la suite pour s'assurer que ça allait être ok.
Oui, c'est beaucoup d'organisation, mais globalement le taux de satisfaction a été assez élevé.

Lord
Portrait de Lord
Hors ligne
Inscrit le: 26/12/2004

Cricri, tu aurais une copie de ce fameux questionnaire ou un nom à qui m'adresser?

Je suis en train de faire mon benchmarking, mais faut avouer que les asso sont assez avares en documents trainant sur la toile ;-)

OlivierA
Portrait de OlivierA
Hors ligne
Inscrit le: 04/06/2006

> Je comprend l'envie de faire des perso pré-tirés. Cela permet des scénarios bien ficelés à l'avance, mais c'est valable uniquement pour une échelle très réduite (max 20 personnes). Au-delà, c'est forcément ouvert à la frustration comme dans le cas de Caelias.

Non non, pas du tout, c'est juste plus compliqué. J'ai déja participé à des casting de "pré-tirés" (bhé, un terme de JDR sur table) pour 100 personnes. Tu as juste interet à avoir bien compris ce que veulent les joueurs et que les joueurs aient bien compris ce que tu leur proposes. Parce que le casting, ça commence avec la com autour de ton jeu. Si tu fais un GN "baston" et que es "diplomates" s'inscrivent, tu pourras être une béte de casting, ils vont quand même t'en vouloir.

Comme je te le disais sur le forum de la Fédé, demande aux joueurs ce qu'ils veulent et ne veulent pas, et à quel point ils ne le veulent pas. Typiquement, on peut te dire "je ne veux pas être dans la mode" autant pour "non, j'aime bien, mais je le fais trop souvent" que pour "je hais ça".

Tilleul
Portrait de Tilleul
Hors ligne
Modérateur
Inscrit le: 13/10/2009

Donner du background au joueur, c'est pas mal pour peu qu'il y ait discussion, que les éléments soient directement liés au scénar et que le "fluff" soit modulable par le joueur.

Par exemple, si vous voulez un militaire déserteur recherché par son ancien officier ? Laissez au joueur le soin d'en trouver la raison.
Cela lui permettra de choisir le perso qu'il veut, du déserteur pacifique au boucher recherché pour ses exactions.

Tout le monde est gagnant, le pj à le perso qu'il souhaite et l'orga les éléments qu'il voulait insérer.

Et ça permet de limiter les risques de dirigisme intense du style : non ton perso ne peut pas faire ca car dans ton background j'ai écrit que ...

Neeshka
Portrait de Neeshka
Hors ligne
Inscrit le: 30/03/2010

Ou alors tu laisse les PJ créé leur perso et avec les autres orgas vous validés ou pas suivant si ils peuvent s'inscrire dans le monde .

Lord
Portrait de Lord
Hors ligne
Inscrit le: 26/12/2004

@ Neeshka : Non! C'est du para historique orienté Immersion et Diplomatie....Alors pour la création de perso par les joueurs, même pas la peine d'y penser :roll:

De toutes façon la répartition et les bases des persos sont déjà posées, le débat n'est plus sur "Perso pré-écris ou Persos à la demande?", mais bien sur "Comment réussir le couple Joueur-Personnage?"

Donc je note de mettre l'accent sur la communication du style de jeu (c'était déjà en tête, mais ça fait pas de mal de le redire!). En amont du casting, ça écremera déjà sur les joueurs, sans oublier une piqure du rappel sur "Voilà ce que nous proposons, ça vous interesse toujours comme style de jeu?". S'ensuit la discussion sur le type de role voulu ou non, l'investissement possible, etc ... via questionnaire puis affiner en contact direct....

Tilleul, oui et non. En reprennant l'exemple, l'impact sur les intrigues n'est pas le même entre un "pacifique" et un "boucher" même si le lien de base entre deux personnages est toujours le même (poursuivant/poursuivi). ça ne fonctionne que si ce sont leur seuls liens. Mais dès qu'on recroise avec d'autres personnages, ça n'est plus possible.

Maintenant, l'idée de notre jeu est justement de ne pas faire de dirigisme mais de laisser totale liberté aux joueurs pendant le jeu (avec peu voire pas du tout de PNJ, juste des figurants pour l'ambiance). Le jeu avance par et avec les joueurs, qui vivent leur personnage. D'ou la nécessité de donner des valeurs de départ (honnete, loyal, fourbe, ...) plutot que des objectifs. C'est sur, ça ne peut pas plaire à tout le monde, mais on essaye d'etre clair sur ces sujets, pour ne par faire de déçu qui s'attendaient à autres choses....

Pfiou, pleins de foootess....

Tilleul
Portrait de Tilleul
Hors ligne
Modérateur
Inscrit le: 13/10/2009

Lord, il y a une contradiction dans ton propos.

Tu dis laisser une totale liberté au joueur mais tu imposes des comportement à adopter ?
Quel intérêt de définir une personnalité avec des codes à respecter au risque de voir le pj se rebiffer en cours de scénario ?

Ce qui n'est d'ailleurs pas forcément anti rp, un honnête citoyen peut en temps de guerre se révéler être la pire des crapules ou le meilleur des justes.
Honnête, loyal, fourbe, ça en revient presque à faire des alignements à la dédé.

Pour moi, la mise en situation crée plus le rôle que l'imposition de comportement définis.

Comme le dit le dicton, le monde change plus les hommes que les hommes changent le monde.

D'ailleurs, dans mon exemple sur le déserteur, c'est justement le fait que l'impact soit différent sur les intrigues qui est intéressant.
L'orga adaptera sans mal le scénar qu'elle à prévu à ce que souhaite le pj, que demander de plus?

Lord
Portrait de Lord
Hors ligne
Inscrit le: 26/12/2004

Tilleul wrote:Lord, il y a une contradiction dans ton propos.
Tu dis laisser une totale liberté au joueur mais tu imposes des comportement à adopter ?

Il me semble que tu as mal lu (a)

Lord wrote: ...de laisser totale liberté aux joueurs pendant le jeu (avec peu voire pas du tout de PNJ, juste des figurants pour l'ambiance).

C'est pour ça aussi que je tiens à informer et clarifier au maximum, et que je passe par cette discussion pour noter les points à ne pas oublier et mettre le plus de chance de mon côté pour le "casting".

Mais oui, je note aussi la souplesse nécessaire dans la rédaction. Et je préfère ne pas parler de scénar. Y'a un fond scénaristique, mais pas de "quêtes", de missions ou de portes des enfers à refermer (même si moi, j'aime bien en refermer une de temps en temps :mrgreen: ).

Le PJ peut se rebiffer en cours de scénario, pas de souci, je ne prévois pas d'interventionnisme sauf gros dérapages (et même là, les autres joueurs devraient résorber l'effet...). Le comportement n'est pas imposé non plus. Il est "initié", je donne une touche de départ, une piste. Libre au joueur d'y rester ou non, mais à lui de rendre ça cohérent avec son rôle, celui des autres et l'univers. Un guerrier fier et noble peut devenir le pire des laches lorsque les circonstances s'y prete (ah, la superstition.....).

Ce type de réaction n'est pas programmé par l'orga, c'est du ressort du joueur qui interprete le personnage, le fait vivre, se l'approprie....

Tilleul
Portrait de Tilleul
Hors ligne
Modérateur
Inscrit le: 13/10/2009

Ne t'inquiète pas, j'avais bien lu, je te titillais un peu car je me rend compte dans les gn que je joue,pas mal de joueurs ne respectent pas les bg imposés au niveau de la personnalité à jouer.

Et j'avoue que j'ai fait partie de ce type de pj quand j'ai du jouer un Hollandais de 75 ans retraité pantouflard dans une murder "horreur"
( mais de toute façon, si j'avais du joué ce perso à fond, il se serait barré après avoir appelé la police une heure après le début de l'histoire ^^)

Mais si c'est juste une simple ligne de conduite et que le pj est d'accord, ca roule. Faut juste éviter le manichéisme de 'l'alignement" à la dédé.

ps:un scénar, cela ne se résume pas forcément à donner des quêtes.

Lord
Portrait de Lord
Hors ligne
Inscrit le: 26/12/2004

Tilleul wrote:Ne t'inquiète pas, j'avais bien lu, je te titillais un peu
:lol: Sans blague? :mrgreen:

Tilleul wrote:
Et j'avoue que j'ai fait partie de ce type de pj quand j'ai du jouer un Hollandais de 75 ans retraité pantouflard dans une murder "horreur"

Rien que la description m'amène a penser que ledit retraité appelle effectivement els flics puis se tire en vitesse (a) Tu as donc tout bon niveau RP envisagé :prie:

Tilleul wrote:
Faut juste éviter le manichéisme de 'l'alignement" à la dédé.

J'aime beaucoup de le gris, et puis aussi ses différents nuances 8-D Surtout que l'univers que nous avons choisis mets de côté toute notion de Bien ou de Mal. III siècle avant JC, en plein coeur de la Gaule, les préoccupation étaient un peu différente, du moins nous l'avons traduit ainsi :wink: On essaye au maximum d'épurer l'influence judéo-chrétienne de notre "écriture" (mais c'est pas toujours facile :evil: ) pour se centrer sur des valeurs telle que l'honneur, la loyauté, et pleins d'autres trucs difficile à définir donc forcement surjet à interprétation :mrgreen:

Tilleul wrote:
ps:un scénar, cela ne se résume pas forcément à donner des quêtes.

Je taquine, je taquine (a)

Pour recentrer sur le thème de départ (hop un petit exercice):

Si vous deviez faire le profil d'un joueur en un minimum de questions, quelles seraient-elle (les questions)?

Neeshka
Portrait de Neeshka
Hors ligne
Inscrit le: 30/03/2010

Mode d'attaque favori :_A distance
_au corps à corps :_bourrinement
_subtilement
_Perso Pacifique/non guerrier
Lache/Courageux
Traitre/Loyal
Argent/Honneur
Etc.
C'était ma maigre contribution .

Cricri
Portrait de Cricri
Hors ligne
Inscrit le: 22/02/2010

@Lord:

Désolé, je n'ai pas la copie et ça ne se trouve plus en ligne... ça date de 2008 quand même ^^

espigoule
Portrait de espigoule
Hors ligne
Inscrit le: 25/06/2007

Quote:
Si vous deviez faire le profil d'un joueur en un minimum de questions, quelles seraient-elle (les questions)?

Une partie de la réponse à ta question est plus haut dans ton post.
L'important, ce sont les valeurs. Hors, tu cherches à décaler les valeurs dans ton GN.
Fait tourner une série de question autour de ces valeurs.

Lord
Portrait de Lord
Hors ligne
Inscrit le: 26/12/2004

espigoule wrote:L'important, ce sont les valeurs.

Un clin d'oeil à notre cher Perceval? 8-D

Bon, au moins, je suis sur la bonne voie avec mes "valeurs". Plus qu'à les décliner et à tourner autour du joueur avec jusqu'à savoir ce qu'il lui ferait plaisir.

En croisant en plus avec des questions plus classique sur le rôle attendu.

Je pensai ajouter une question du type:
- Quels rôles avaient vous l'habitude de jouer?
Suivi de:
- Souhaiteriez vous un rôle (très) différent?

Je me tate sur la deuxième partie, qui ne reflète pas ce que je veux vraiment transmettre....

OlivierA
Portrait de OlivierA
Hors ligne
Inscrit le: 04/06/2006

Préalablement, décide si tu fais un GN pour tes joueurs ou si tu cherches des joueurs pour ton GN, parce qu'il y a des cultures tres différentes, voir incompatibles.

Lord
Portrait de Lord
Hors ligne
Inscrit le: 26/12/2004

:shock:
Ah voilà une question qu'il me manquait (a)

A priori, je tends plus vers la deuxième possibilité que la première, dans l'idée que les joueurs s'adaptent au jeu et non l'inverse...

Je ne parle pas des profils des personnages (qui eux, peuvent être ajuster si besoin), mais vraiment du jeu dans son ensemble, de l'univers, des "factions présentes", de l'équilibre du jeu déjà conçu...

Là, on en revient sur le fait qu'une bonne communication sur le type du jeu est encore plus important que les questionnaires et autres. C'est sûr qu'un joueur cherchant un GN où il peut reproduire son archétype préféré, libre de créer son pan de l'univers, il risque d'être deçu (au passage, idem pour celui qui veut juste être un bourrin...les guerriers sont important sur ce jeu, mais durant le GN, ça s'exprime plus en terme de position sociale et de role play que de grosses meules - pour pas dire que les meules ne sont pas au programme :roll: Les duels et les défis, c'est quand même plus classe non?)

bomber-marc
Portrait de bomber-marc
Hors ligne
Modérateur
Inscrit le: 25/06/2009

Lors du dernier GN qu'on avait organisé -auquel Tilleul et Arphyss avaient participé, sauf erreur-, on avait utilisé la méthode suivante: en plus de quelques questions standard (nombre de GN joués, etc) les joueurs avaient 5-6 "barres" proposant deux concepts opposés, et devaient choisir un "score" entre ces concepts. Je n'ai plus la liste en tête, mais en gros ça donnait un truc comme ça:

Sauver le monde  □ □ □ □ □ □ □ □ □ □ Sauver sa peau
Spiritualité □ □ □ □ □ □ □ □ □ □ Technologie
Paix □ □ □ □ □ □ □ □ □ □ Guerre
Fromage □ □ □ □ □ □ □ □ □ □ Dessert
etc...

Une fois la majorité des inscriptions reçues, nous avons pu facilement "grouper" les joueurs en fonction de leurs réponses, pour avoir des relations cohérentes. Plusieurs personnes avaient le même type de buts dans la vie (trouver un vaccin au virus, propager le virus, etc) sans forcément se connaître au premier abord, ce qui va les forcer à collaborer, ou pas.

A noter qu'on ajoute aussi toujours une petite case "remarques diverses" pour les pointilleux (le type qui veut absolument "jouer avec son pote", le type qui a déjà 90% de son costume fait et voudrait un rôle adéquat, etc).

Arphyss
Portrait de Arphyss
Hors ligne
Modérateur
Inscrit le: 09/11/2007

Ah ouais je me rappelle de cette inscription-là, on avait eu pas mal l'inverse de ce qu'on voulait au départ, et pour finir on a eu l'inverse de l'inverse en diagonal, mais de toute façon c'était génial alors on s'en fichait :lol:

Pascal
Portrait de Pascal
Hors ligne
Inscrit le: 10/04/2003

Lord wrote:Un petit document pour commencer, retrouvé via l'ami Google - Merci à Rôle au passage! 8-D
http://www.asso-role.fr/docs/casting.docHum hum... faudrait pas que ça devienne une habitude chez Rôle de récolter les lauriers de mon travail. :roll:

Il y a combien de joueurs sur ton GN Lord ?

Lord
Portrait de Lord
Hors ligne
Inscrit le: 26/12/2004

60 + 20 Orgas/Logistique/Figurants

Pas de PNJ prévu (Players with power! :roll: )

Mais je remerciais surtout Role de mettre ce document a disposition en ligne (a) Le site des GNiales, j'ai un peu de mal avec le téléchargement des anciens documents....

Puisque tu en es l'auteur, j'en profite pour te remercier chaleureusement 8-D

Pascal
Portrait de Pascal
Hors ligne
Inscrit le: 10/04/2003

Lord wrote:Puisque tu en es l'auteur, j'en profite pour te remercier chaleureusement 8-DMon égo t'en sait gré. :D

Pour 60 joueurs, tu peux déjà éliminer la solution individuelle par téléphone. A raison de 15 à 30 minutes par joueur, tu y passerais 15 à 30 heures. Et avec ça tu aurais accompli un travail assez vain puisque cette méthode ne donne vraiment de bons résultats qu'avec des gens qu'on connait bien. J'imagine que tu ne connais pas personnellement tes 60 joueurs.
Je te recommande de garder l'appel téléphonique pour quelques cas que tu auras du mal à cerner, pour lesquels tu auras besoin d'en savoir un peu plus. Exemple : "le gars à qui je projette de filer le rôle du demi-dieu qui est là juste pour observer, il va savoir se retenir d'utiliser ses pouvoirs cosmiques ou il va me planter mon GN pour se la péter ?".

Tu as déjà répondu à Olivier sur la question du mode opératoire : le joueur doit s'adapter au personnage et non l'inverse.

Avec un questionnaire tu as deux outils :
- des questions sur la personnalité du joueur, dont le résultat t'aidera à lui donner un personnage qu'il peut jouer.
Je ne te recommande pas de te reposer là-dessus à 100%, c'est risqué si tu n'es pas un psychologue ou un expert en castings. Ca peut toutefois être intéressant de glisser quelques questions qui vont te permettre de cerner des traits de personnalité d'utilité particulière pour toi. Exemple "Estimes-tu être un leader fonceur ?" te permettra de t'assurer que tu ne donnes pas un rôle clef de chef de groupe en position critique à quelqu'un qui va être écrasé.
- des questions sur les envies du joueur, dont le résultat t'aidera à lui donner le personnage qu'il veut jouer.
C'est la méthode la plus classique, mais on sait tous que ce n'est pas fiable à 100% non plus. Si tu l'associes avec quelques questions de personnalité et un ou deux coups de fil, ça devrait marcher.

Le truc, c’est qu’un bon casting ne repose pas sur un questionnaire de casting universel. Préparer son questionnaire est un vrai travail, tout en finesse. C’est pour ça que mon doc est si long : c’est un exposé sur les différents outils disponibles avec une description de leur utilité. C’est à l’orga de faire son choix de façon pertinente en fonction de son GN et des personnages qu’il veut caster.

Mon conseil : commence par décortiquer tes personnages un à un pour en extraire les éléments critiques. Chaque personnage doit pouvoir se réduire à quelques mots-clefs qui définissent ses principaux traits d’adaptation à un joueur.

Exemples :
- Le personnage est : voleur – dépourvu de scrupules - amoureux. Le joueur doit : être un calme – détester les affrontements.
- Le personnage est : diplomate - dans une situation complexe – négociateur. Le joueur doit : être un leader – être un colérique.
- Le personnage est : flic – sous couverture – enquêteur. Le joueur doit : accepter le risque de perdre son perso.

Evidemment, la plupart des joueurs sont capables d’interpréter un rôle et donc de transfigurer leur personnalité, jusqu’à un certain point. Un pacifique est capable d’interpréter un personnage sanguinaire. Il faut donc bien que tu distingues ce qui peut relever de l’interprétation du personnage (qui se rangera dans "le personnage est"), et ce qui doit impérativement relever de la personnalité du joueur (qui se rangera dans "le joueur est").

Ces profils vont te permettre de construire un questionnaire pertinent. A toi d’essayer de le faire le plus court possible. Quand il s’avérera insuffisant, il te restera à décrocher le téléphone.

Il y a aussi quelques méthodes rigolotes, plus ou moins efficaces en fonction du jeu, souvent plus simple et plus ludiques. Je pourrai t’en parler si ça t’intéresse.

Lord
Portrait de Lord
Hors ligne
Inscrit le: 26/12/2004

Merci pour ces explications! ça m'aide à clarifier tout ça (et j'espère que ça aiderai aussi d'autres orgas en proie aux mêmes doutes...) 8-D

Pascal wrote:
Il y a aussi quelques méthodes rigolotes, plus ou moins efficaces en fonction du jeu, souvent plus simple et plus ludiques. Je pourrai t’en parler si ça t’intéresse.

:mrgreen:

(k) (k) (k) (k)

Tilleul
Portrait de Tilleul
Hors ligne
Modérateur
Inscrit le: 13/10/2009

C'est vraiment intéressant comme approche, ça permet d'essayer de ménager la chèvre et le choux entre les attentes du joueurs et celle de l'orga.

La par contre il faut que tu m'expliques:

Pascal wrote:
- Le personnage est : diplomate - dans une situation complexe – négociateur. Le joueur doit : être un leader – être un colérique.

Colérique le négociateur ?
Ma foi ça donne du jeu haut en couleur mais c'est certainement un défaut pour un diplomate sauf rapport de force déséquilibré ou négociation viking :lol:

Lord
Portrait de Lord
Hors ligne
Inscrit le: 26/12/2004

Oui, moi aussi j'ai tiqué sur ce détail, mais j'ai compris ça comme étant un "défaut", une difficulté supplémentaire au rôle. Un colérique arrivera a se maitrise...un peu puis éclatera :mrgreen:

Enfin, je suppose (a)

Tilleul
Portrait de Tilleul
Hors ligne
Modérateur
Inscrit le: 13/10/2009

C'est peut être pour éviter le syndrome classique des négociations interminables et soporifiques, le genre de truc à durer des heures et ou tout le monde attend la fin pour passer à la suite du scénar.

Pascal
Portrait de Pascal
Hors ligne
Inscrit le: 10/04/2003

Une méthode qui simplifie beaucoup la vie du joueur :

- Une fois que tu as défini tes profils selon la technique décrite dans mon précédent message, tu génères une liste de présentation des personnages. L'idée est de décrire chaque personnage de ton jeu par une courte phrase qui met en avant ses traits principaux (les "Le personnage est").

- Ensuite, tu vas devoir user d'astuce pour noyer certaines informations sensibles. Ainsi, un personnage qui se définit par "Un Jedi noir amoureux d'une princesse" ne pourra apparaître tel quel. Tu vas donc le diffuser en plusieurs personnages "Un jedi noir", "un personnage amoureux". Tu vas donc te retrouver avec plus de personnages qu'il n'y en a en réalité.

- Tu vas éventuellement glisser deux ou trois faux personnages pour brouiller les pistes.

- Il te restera à présenter cette liste aux joueurs et leur demander de choisir au minimum 5 personnages (ou un autre nombre si tu préfères).

C'est une méthode qui a le mérite de simplifier le questionnaire pour les joueurs et de rendre le traitement des réponses très facile. Elle repose toutefois intégralement sur les envies des joueurs, ce qui donne donc des résultats plutôt bons en moyenne mais cantonne les joueurs dans ce qu'ils pensent pouvoir jouer et ce qu'ils croient aimer jouer. Ce n'est pas toujours très fiable.

La cerise sur le gateau : tu peux caster les personnages au fur et à mesure des inscriptions et envoyer aux nouveaux inscrits une liste de personnages mise à jour. Ca te donne la possibilité d'utiliser l'argument "plus vite vous être inscrit, plus vous avez du choix".

Pascal
Portrait de Pascal
Hors ligne
Inscrit le: 10/04/2003

Tilleul wrote:La par contre il faut que tu m'expliques:

Pascal wrote:
- Le personnage est : diplomate - dans une situation complexe – négociateur. Le joueur doit : être un leader – être un colérique.

Colérique le négociateur ?Oui, Lord à raison, c'est un défaut du personnage. C'est complètement arbitraire, il n'y a pas de relation de cause à effet entre Le personnage est et Le joueur doit. Ce sont juste des caractéristiques extraites du personnage. J'ai bâti mon exemple de diplomate ainsi mais j'aurais aussi bien pu en faire un couard amoureux demandant un joueur cinéphile. Mon propos n'était pas de faire des recommandations quant à la construction de la personnalité d'un personnage, mais juste de montrer un exemple de profilage.

Maintenant quant à savoir pourquoi j'ai choisi un exemple de diplomate interprété par un joueur colérique... je suppose que je construirais de cette façon un Moff impérial devant négocier avec l'alliance, dans un GN Starwars. Mais c'est surtout que j'aime les personnages aux personnalités un peu trash. :D

Pascal
Portrait de Pascal
Hors ligne
Inscrit le: 10/04/2003

Une autre méthode, que j'utilise en huis clos d'initiation, quand on a les joueurs à la dernière minute :

- Les fiches des personnages sont placées dans des enveloppes et sur chacune d'en elles est imprimé une photo et une description du personnage. Cette description est bien sûr limitée à ce qui est "visible" du personnage : sa profession offcielle, ce qui est connu de sa personnalité, etc. Ses noirs secrets ne vont pas apparaître.

- Les enveloppes sont présentées sur une table et les joueurs sont invités à choisir leur personnage.

Cette méthode a de lourds défauts. La description "officielle" du personnage ne permet pas de faire son choix en fonction des cotés "dark", et c'est dommage parce que c'est justement ce qui fait le sel d'un personnage. En contrepartie, c'est vraiment ultrasimple et intuitif. C'est idéal pour caster des personnages sur une Nuit du jeu. La distribution se fait de façon très souple : quand un joueur prend une enveloppe en main pour la lire, elle devient "réservée" jusqu'à ce qu'il la repose. Ca se déroule à chaque fois sans heurts et sans avoir à donner la moindre explication.

C'est bien sûr complètement inutilisable sur ton jeu Lord... :)

Gros Poulet
Portrait de Gros Poulet
Hors ligne
Inscrit le: 17/08/2009

Quote:Une autre méthode, que j'utilise en huis clos d'initiation, quand on a les joueurs à la dernière minute :

méthode utilisée avec un forum pour le dernier GN Pirate D'A3DL, il y avait une description brève et publique de chacun des personnages, un fil par personnage, et les personnes intéressées se signalaient sur le fil, avec le principe premier arrivé, premier servi.

Au vu des retours très positifs des joueurs sur le jeu, il semble que ça ait bien fonctionné
A+
olivier

Lord
Portrait de Lord
Hors ligne
Inscrit le: 26/12/2004

Le système des enveloppe, je l'ai déjà utilisé mais pour des partie de jdr initiation, avec des pré-tiré un peu plus travaillé...

Le temps de me refaire une bonne lecture des derniers posts a tete reposé et je pense que j'aurai des questions! Pascal, tu as ouvert la boîte de Pandore (a)

Pascal
Portrait de Pascal
Hors ligne
Inscrit le: 10/04/2003

Lord wrote:Pascal, tu as ouvert la boîte de Pandore (a)Tu veux dire une autre non ?