Chaussures medievales faciles

Portrait de galford

Et pas chères ! Si vous êtes un peu du genre fâché avec les modes d’emplois, les patrons compliqués et les mesures, voici ma méthode facile pour réaliser des chaussures médiévales, pas historiques, mais très sympa visuellement, et confortables en plus, ce qui ne gâte rien…

Materiel necessaire

 

Un emporte-pièce (facultatif) si le cuir utilisé est rigide.

 

 

 

 

Du fil de lion et une aiguille à gros chas. A défaut , utilisez un autre fil bien résistant.

 

 

 

Vers chez moi, on trouve de belles chutes de cuir telle que celle ci à 1 euro le kilo dans les selleries ; je ne sais pas si toute les selleries de France et de Navarre ont la même politique pour se débarrasser de leurs chutes, en se débrouillant bien vous devriez en trouver quelque part pour pas cher. 

 

 

Découpez-vous à main levé des gabarits en forme de chaussette , pensez à bien déborder par rapport à la dimension de votre pied pour bien être à l’aise. C"est peut être la partie la plus délicate de l"opération, parce que vous faites ça à l"oeil... 

 

 

 

Il vous reste à les coudre par deux comme ceci. 

 

 

 

 

Pensez à laisser le dessus du pied ouvert sur le devant du tibia, vous refermerez ensuite avec un lacet en cuir.

 

 

 

 

Vous n’avez plus qu’à retourner comme une chaussette, et hop ! 

 

 

 

Sur mon pied… 

 

 

 

 

Voici ce que ça donne avec mon costume (renaissance en l’occurrence)

 

Amélioration

J’ai ajouté par la suite une semelle en cuir souple collée à la néoprène (semelle que j’ai découpé dans mes chutes de cuir) pour les petits pieds délicats, on peut aussi imaginer des semelles à rajouter à l’intérieur, découpée dans des chutes de feutrine, lino, moquette, cuir…

 

Chaussures en tissu réalisées avec le même procédé

Il faut mettre une semelle en cuir et penser à prendre un tissu résistant. Là j’ai pris du chanvre, on peut aussi prendre de la toile végétale pour bâche).

Toujours à main levée, dans mes restes de chute de cuir, j"ai fait d"autres basses chausses en mettant cette fois-ci des semelles à la place de la couture.

Comme c"était vraiment des chutes de misère, elles ne sont pas toute de la même couleur mais aprés une teinture au brou de noix ou au goudron de pin il ne devrait plus y avoir de disparité de couleur...

Je pense ajouter deux autres épaisseurs de semelle que je fixerai avec de petits clous retournés.

Commentaires

Portrait de Heisei

Bon travail! Je reviendrai

Bon travail! Je reviendrai voler un peu d'inspiration si c'est possible :)

Portrait de Korrigan

Dans ce cas, n'hésite surtout

Dans ce cas, n'hésite surtout pas à prendre des photos et à les poster ici. de nous faire aussi un petit compte rendu de tes expériences.

Ca pourra reservir à d'autres personnes. :-)

Portrait de erdraguek

Est-ce que tu est capable de

Est-ce que tu est capable de les faire monté j'usqu'aux genoux ?

Portrait de farfadouille

Une autre méthode: à partir

Une autre méthode: à partir d'une paire d'espadriilles (7-8€) et cuir de canapé, gros  fil de lin, lacet, bouton, galons....

 

Coller sur le tissu de l'espadrille un rajout, avec de la toile lambda, qui va permettre de relooker la chaussure en faisant monter la chaussure devant et derrière. Monter plusieurs centimètres au dessus de l'articulation, jusqu'à avoir la chaussure qui vous convient.

 

Méthode rapide:

              coller le cuir fin sur la toile ainsi découpée à votre guise, éventuellement percer quelques trous sur le bord supérieur, pour le côté déco du laçage. Coudre le cuir sur le bord de la semelle, puis l'avant et l'arrière ensemble.

 

Méthode plus lente:

             découper toute la partie tissu, en laissant la semelle nue. Avecce tissu, on fait le patron, qui servira pour couper le cuir si un en a du beau, plus épais,

 

On peut rajouter éventuellement un morceau de cuir dessous, pour épargner au fil le frottement sur le sol

Décoration : moi j'ai mis un lacet qui court sur le haut de la chaussure, avec un bouton de serrage

 

Même si les chaussures médiévales n'avaient quasiment pas de semelle, on sent moins les cailloux avec la semelle en corde. J'ai faitune journée médiévale, en long en large et en travers. Très confortable.

Portrait de Mannaz

Tes chaussures sont très

Tes chaussures sont très jolies, mais je pense que tu as choisis un cuir beaucoup trop souple, le cuir ayant naturellement la fâcheuse tendance à devenir plus souple avec le temps et l'usage, je pense qu'au bout de quelques temps, tu as dû, ou tu devrait finir par les perdre puisque la taille se sera élargie.

Pour faire des chaussures je conseille plutôt un cuir assez rigide (pas trop non plus: les porter ne doit pas devenir une torture!). Après tout dépend aussi du laçage :)