Le Roleplay en Grandeur Nature

60 réponses [Dernière contribution]
Anonyme
Portrait de Anonyme

Salut a tous,
Avant qu'un modérateur ne décide de fermer ce sujet, j'avertis mon monde : j'ai d'abbord fait des recherches et n'ai pas trouvé grand chose sur le sujet... Peut etre ai je mal cherché me direz vous :twisted: ...

Toutefois, le sujet m'interesse dans la mesure ou j'ai pu lire à travers la toile des avis bien différents sur moultes forums qui urent l'occasion d'en débattre.
Le Role play en GN semble être une difficulté majeure lorsque une grande quantité de personnes toutes bien intentionnées (c'est mon côté démago) se regroupent pour jouer dans un monde fictif des personnages fictifs.
Alors qu'en est-il ? Je vous pose la question car je vais a 36 ans jouer mon premier GN cet été, et voudrais savoir comment aborder le RP de mon personnage tout en sachant que je risque de rencontrer des joueurs qui ne prendrons peut etre pas la peine de s'impliquer dans le rôle choisit.
Comment voyez vous la chose ? Avez vous des conseils éclairés ?

Merci d'avance

Gaborn motivé :wink:

Xeros
Portrait de Xeros
Hors ligne
Inscrit le: 15/04/2006

Oooooooooh !!!! Un niçeois d'a coté de chez moi !!!
Le role play generalement il faut etre a fond dedant pour pouvoir s'amuser ...
Les autres sont aussi la pour sa donc je pense que generalement il n'y a pas de probleme .
Je fesait du role play dans un autre type de jeu il y avait plusieur personnes qui n'aimait pas sa na pas gacher le jeu pour autant ils sont souvent mioritaire et se rende compte qu'ils se rendent plus c*n a essayezr de pourir le jeu des autres alors qu'ils pourrissent le leur et normalement ils se calme d'eux meme ...
Voila jespere avoir repondu a ta question

thepimousse
Portrait de thepimousse
Hors ligne
Modérateur
Inscrit le: 27/04/2004

Dans un Gn, tu trouveras de tout : du blanc bec qui n'a pas un seul brin de role play, au méga chianteu qui ne peut pas s'empêcher de critiquer tout écart de jeu !
Je dirais surtout que tout dépend de toi : ca sera à toi à savoir à quelle dose de role play, tu veux avoir .
Dans l'ensemble, je dirais aussi que tout dépend de ton groupe de jeu : avoir une bonne relation avec eux, en gros une bande de copains, est toujours bénéfique au role play, bien que des instants hors jeu peuvent aussi être une source de plaisir !

Anonyme
Portrait de Anonyme

Merci pour ces premières réponses.
Elle me permettent de préciser ce que je voudrais aborder dans le sujet.
Dans le cadre d'un GN l'organisation propose une sorte de monde ou des factions ou regroupements sont crées par les joueurs pour mieux vivre par exemple le coté médiéval de l'évènement. Dans des groupes plus ou moins grands on trouve donc des joueurs plus ou moins motivés par le rôle, certains sont plus attirés par le combat d'autres par le rôle play, souvent par les deux j'ose l'espérer. Comment suivre un fil conducteur aussi large que celui présenté dans certains grandeur nature ? Pouvez vous me donner des exemples d'intrigues que vous avez pus vivre lors d'un évènement comme celui de l'AVATAR par exemple puisqu'il s'agit du GN auquel je vais participer cet été ? Un novice a-t-il un moyen de s'intégrer a une intrigue ou de la créer avec son groupe ?
J'avoue être plus interessé par le côté rolistique dans des ambiances feutrées de canopée forestière au crépuscule qu'au milieu du champ de bataille mal armé contre les molosses en plaques... :roll: qui sont très certainement plus sympathiques en Time Out que l'orsqu'on les voit nous foncer dessus en Time In :wink:

thepimousse
Portrait de thepimousse
Hors ligne
Modérateur
Inscrit le: 27/04/2004

Oula, Avatar, pour faire de l'intrigue ..... vu le nombre de joueurs, c'est plutot un Gn baston. Seuls les grandes pontes participent à l'intrigue.Enfin, c'est ce que m'ont dit des joueurs de l'Avatar....

Anonyme
Portrait de Anonyme

c'est bien ce que je craignais ...

thepimousse
Portrait de thepimousse
Hors ligne
Modérateur
Inscrit le: 27/04/2004

Oui, mais ce n'est pas pour ca qu'il faut désespérer : le role play se trouve partout, tant que tu veuilles en faire !
De plus, je crois qu'à Avater, il y a pas mal de scénariste secondaires qui font des quêtes...mais il fuadrait demander à des connaisseurs d'avatar ;)

Anonyme
Portrait de Anonyme

Oui je comprend, Le roleplay doit donc etre le point essentiel du Time In même lorsqu'on se trouve face a des bourrins qui ne pensent qu'a bourriner... pourquoi pas dans cette mesure utiliser le site ou cette grosse organisation pour tenter de créer une intrigue en son sein, et entrainer avec soit d'autres joueurs ? J'imagine que cela ne doit pas être très bien vu, les règles doivent certainement imposer des conditions qui bloquent ce genre de choses... non ?

Jacenn
Portrait de Jacenn
Hors ligne
Inscrit le: 28/10/2003

les règles ne sont pas restrictives du tout. Parcontre il n'y a pas d'intrigue du tout ni aucun scénario, il n'y a aucun pnj. Mais il y a des groupes de PJ qui font du bon rp. Il y a un groupe dans les hors faction (je sais plus le nom) qui fait des scénarios pour ses membres, pour remettre le RP. Tu as aussi les guildes (où tu dois aller pour gagner certaines compétences) qui t'envois faire des missions (la première mission de la guilde des armes c'est tenir la garde).

Moi à avatar j'y vais pour faire mon shopping :D

OlivierA
Portrait de OlivierA
Hors ligne
Inscrit le: 04/06/2006

Tu as peut être fait une erreur de choix : pour commencer et voir du rôle play, AVATAR, c'est quand même aventureux...

Au moins, les orgas sont sympas.

hurkai
Portrait de hurkai
Hors ligne
Inscrit le: 18/03/2006

pour avatar il faut que tu voit car les regle vont être complètement différentes.
cela va moins être acces sur de grande bataille où tu as 400 personne qui se rentre dedans mais je ne vais pas entré dans les détail se serai trop long. mais niveau role play sa va surement s'en ressentir ( en bien ou en mal il faudra voir sur place)

kosta
Portrait de kosta
Hors ligne
Inscrit le: 28/10/2004

Et bien le RP sur AVATAR n'est effectivement pas , malheureusment la chose principale dans la masse de joueurs.
Mais rien n'empêche les gens d'en faire.
Il est très simple et jouissif de faire du rp dans son groupe. Et le rpoblème des gens qui n'en font pas n'est pas grâve car on les repères vite^^
Et ce fait permet une interaction facile entre les gens faisant du RP

Qui en général sont les jours les plus expérimentés et investis

Paddy
Portrait de Paddy
Hors ligne
Inscrit le: 30/03/2006

quand on veut on s'ammuse toujours, meme sur les pire GNs :)

Korrigan
Portrait de Korrigan
Hors ligne
Inscrit le: 06/05/2003

Honnêtement, je ne pense pas que commencer par un gros truc comme Avatar soit la meilleur manière d'appréhender l'essence même du Jeu de rôle grandeur nature qu'est le roleplay. Pour le coté action et défoulement oui, pour le coté plaisir d'interpréter un personnage, non.

Nyrone
Portrait de Nyrone
Hors ligne
Inscrit le: 10/08/2005

Non Korrigan : le role-play n'est pas l'essence du GN puisque comme le signale Pimousse, si on a un role-play continu et qu'on attend la même chose des autres, on est un méga-chianteux... :x

Mais pour répondre à Gaborn, je te conseille aussi de commencer par quelque chose de plus intimiste, de préférence une murder mais ça peut aussi être un GN d'ambiance. Après, tu pourras aborder avec plus de sérénité les gros rassemblements où il y a des groupes entiers qui ne viennent là que pour picoler entre potes, entre deux bastons. Tu apprendras à faire comme s'ils n'existaient pas...

Noware
Portrait de Noware
Hors ligne
Inscrit le: 01/12/2004

Et bien je te dis de venir a Avatar dans ma tente discuter de batailles et de femmes ! Tout en savourant divers breuvages autour d'une bonne chicha ... halala : Avatar c'est du camping si tu veux du roleplay tu peux en faire si pas tu peux glander !

Tylarion
Portrait de Tylarion
Hors ligne
Inscrit le: 25/06/2005

Si tu es pret à faire le déplacement jusqu'en Belgique pour Avatar, peut être serais-tu prêt à venir sur un GN Trollus Vulgaris organisé dans le Pas-de-Calais, pas trop de joueurs, encore moins d'aspect trop wargames, et surtout surtout une intrigue bien ficelée. Pour plus d'information mp moi.

Korrigan
Portrait de Korrigan
Hors ligne
Inscrit le: 06/05/2003

Nyrone wrote:Non Korrigan : le role-play n'est pas l'essence du GN puisque comme le signale Pimousse, si on a un role-play continu et qu'on attend la même chose des autres, on est un méga-chianteux... :x

Beep ! Lis donc ce que l'on marque ! :?

Korrigan wrote:Honnêtement, je ne pense pas que commencer par un gros truc comme Avatar soit la meilleur manière d'appréhender l'essence même du Jeu de rôle grandeur nature qu'est le roleplay. Pour le coté action et défoulement oui, pour le coté plaisir d'interpréter un personnage, non.

Je parlais de Jeu de Rôle, pas de wargame. Avatar, BcB me semblent plus être des wargames grandeur nature que des jeux de rôle grandeur nature. La dimension théâtrale du jeu a moins d'importance que le coté action.

A moins que pour toi, le jeu de rôle se limite au PPMT (le Porte Piège Monstre Trésor)... :roll:

Hermine
Portrait de Hermine
Hors ligne
Inscrit le: 27/08/2003

Par définition, l'interprétation est au coeur de tout jeu de rôle. Ou sinon, on ne fait pas du jeu de role, mais on fait de la ballade dans les bois avec armes de mousses ;). Et GN veut dire : "jeu de rôle grandeur nature".

Que l'on choisisse par moment d'en sortir afin de décompresser (c'est même conseillé), si c'est de façon modérée, n'empêche ni le bon roleplay , ni le fait qu'il constitue le dénominateur commun du genre. Il ne faut pas tout mélanger ;).

kosta
Portrait de kosta
Hors ligne
Inscrit le: 28/10/2004

Ralalalala j'adore chaques fois que dans un quelquonque forum on lance ce genre de sujet ca fini en gros débat.

Et ce, je pense, pour une simpel raison:

"Il y a autant de mannière de percevoir le gn que de joueurs."

Je m'explique.

Le gn c'est quoi (dans l'absolu):
Pour moi c'est un savant mélange de RP,d'action et d'intrigue

Mais là ou ce fait la différence c'est que chacun dose ces éléments à ca facon selon sa personnalité et ses gouts.

Certaisn allants même jusqu'à sacrifier un de ces éléments en faveur d'encore plus d'un des 2 autres.

Mais bon on ne peux pas forcer quelqu'un a concevoir le gn comme on le conçoit.

Le principale étant que chacun y trouve son compte et rentre chez lui en se disant qu'il vient de passer un w-e genial.

Nyrone
Portrait de Nyrone
Hors ligne
Inscrit le: 10/08/2005

Korrigan wrote:Nyrone wrote:Non Korrigan : le role-play n'est pas l'essence du GN puisque comme le signale Pimousse, si on a un role-play continu et qu'on attend la même chose des autres, on est un méga-chianteux... :x

Beep ! Lis donc ce que l'on marque ! :?

Oui oui, justement...

Korrigan wrote:
Korrigan wrote:Honnêtement, je ne pense pas que commencer par un gros truc comme Avatar soit la meilleur manière d'appréhender l'essence même du Jeu de rôle grandeur nature qu'est le roleplay. Pour le coté action et défoulement oui, pour le coté plaisir d'interpréter un personnage, non.

Je parlais de Jeu de Rôle, pas de wargame. Avatar, BcB me semblent plus être des wargames grandeur nature que des jeux de rôle grandeur nature. La dimension théâtrale du jeu a moins d'importance que le coté action.

A moins que pour toi, le jeu de rôle se limite au PPMT (le Porte Piège Monstre Trésor)... :roll:

Tu te cites toi-même pour te contredire ? T'es un grand malade, tu sais... :wink:

Shloren
Portrait de Shloren
Hors ligne
Inscrit le: 11/12/2005

Je suis d'accord, que le rp est question d'interprétation personnelle.
Le seul critère que j'arrive à dégager pour dire qui fait du rp et qui n'en fait pas, c'est le respect du en-jeu/hors-jeu.
Si certains semblent faire le service minimum, c'est comme dans la vie courante, tout le monde n'est pas bavard (chiantique ?).
Un bon RP consiste simplement à vivre son perso.

Il y a quelques années, il y avait des "tournois" de jeu de rôle (y en aurait-il encore ?). Cela se passait avec le même scénario pour chaque table. Les juges pouvaient donc voir 12 ou 15 façons de jouer tel personnage imposé, c'était édifiant les différences et les nuances. Mais souvent impossible à départager.

J'ai joué récemment avec un étranger qui s'il comprend bien le français, ne le parle pas. Mais il avait un rp extraordinaire, un charisme, juste en mimiques (fines), en petits regards, en sous-entendus, etc. Le spécialiste de la menace voilée, si vous voyez de quoi je parle.

Hermine
Portrait de Hermine
Hors ligne
Inscrit le: 27/08/2003

Le fait qu'Avatar ne soit pas un GN mais une sorte de MMORPG grandeur nature ne change rien aux définitions de base du GN, donc je ne vois pas où Korrigan se contredit.

Quote:Tu te cites toi-même pour te contredire ? T'es un grand malade, tu sais... :wink:

Malgré ta petite pastille jaune, je doute du côté "bon enfant" de ta remarque. Alors si tu veux argumenter, tu argumentes autant que tu veux, c'est normal, mais tu évites ce style de pique oiseuse. Merci.

Korrigan
Portrait de Korrigan
Hors ligne
Inscrit le: 06/05/2003

Bref, il incarnait un personnage et jouait un rôle ! Il n'était pas là uniquement pour bacher les monstres , picoler des mousses en fumant comme un sapeur...

Schloren wrote:Si certains semblent faire le service minimum, c'est comme dans la vie courante, tout le monde n'est pas bavard (chiantique ?).
Un bon RP consiste simplement à vivre son perso.

Je suis totalement de cet avis, le faire vivre et non seulement bourriner...

Nyrone
Portrait de Nyrone
Hors ligne
Inscrit le: 10/08/2005

Shloren wrote:
Le seul critère que j'arrive à dégager pour dire qui fait du rp et qui n'en fait pas, c'est le respect du en-jeu/hors-jeu.
Si certains semblent faire le service minimum, c'est comme dans la vie courante, tout le monde n'est pas bavard (chiantique ?).
Un bon RP consiste simplement à vivre son perso.

Absolument d'accord avec toi ! Je ne désire pas que nos GNs soient bordés d'Al Pacino, je veux simplement que quand je m'assieds à l'auberge, je n'entende pas les derniers exploits de machin à Wow. Et quand je discute des colonies avec le Baron Franz Von Verboten, je n'ai pas non plus envie qu'il s'allume une cigarette pour aller avec sa canette de Cola.

Hermine wrote:
Le fait qu'Avatar ne soit pas un GN mais une sorte de MMORPG grandeur nature ne change rien aux définitions de base du GN, donc je ne vois pas où Korrigan se contredit.
...
Malgré ta petite pastille jaune, je doute du côté "bon enfant" de ta remarque. Alors si tu veux argumenter, tu argumentes autant que tu veux, c'est normal, mais tu évites ce style de pique oiseuse. Merci.

S'il ne se contredit pas, au moins il débat avec lui-même.
Mais ta remarque est attendrissante, faute d'être pertinente...

Hermine
Portrait de Hermine
Hors ligne
Inscrit le: 27/08/2003

Nyrone wrote:Mais ta remarque est attendrissante, faute d'être pertinente...

Avertissement : je ne suis pas la "petite chose" du premier misogyne venu, donc je te prierais d'adopter un autre ton avec moi. Ma dernière remarque était un avertissement. Merci d'en tenir compte.

Schloren, je suis d'accord sur le fait qu'il y a autant de façon d'incarner un rôle qu'il y a de joueurs. Dans le fonds, cela importe peu, du moment où le joueur reste dans le rôle. C'est à chacun de s'adapter.

Cependant, le problème peut venir de gens qui ne savent pas faire autre chose que s'incarner eux même, mais eux-même avec une grosse épée. :wink: Ou bien incarnetr un cliché style "je suis le barbare", "je suis le voleur"... En un sens, c'est presque pire...

Paddy
Portrait de Paddy
Hors ligne
Inscrit le: 30/03/2006

attention les doigts :)

Quote:Après, tu pourras aborder avec plus de sérénité les gros rassemblements où il y a des groupes entiers qui ne viennent là que pour picoler entre potes, entre deux bastons. Tu apprendras à faire comme s'ils n'existaient pas...

:!: ont peu etre RolePlay et picoler avec ses potes ! non mais !!

Hermine wrote:Cependant, le problème peut venir de gens qui ne savent pas faire autre chose que s'incarner eux même, mais eux-même avec une grosse épée. Ou bien incarnetr un cliché style "je suis le barbare", "je suis le voleur"... En un sens, c'est presque pire...

je suit daccord qu'il n'y a rien de pire que ce genre de joueurs pour pourir un GN d'ou le fait que le facteur "Joueurs" ai une part importante dans la qualité d'un jeu. chaques personnes a ses difficulter pour jouer un role mais il y en a qui ne font aucun effort. (ca pourais relancer un topic sur "comment amelioré son roleplay")

Anonyme
Portrait de Anonyme

Quote:
je suit daccord qu'il n'y a rien de pire que ce genre de joueurs pour pourir un GN d'ou le fait que le facteur "Joueurs" ai une part importante dans la qualité d'un jeu. chaques personnes a ses difficulter pour jouer un role mais il y en a qui ne font aucun effort. (ca pourais relancer un topic sur "comment amelioré son roleplay")

A vrai dire Paddy, cette idée d'améliorer son roleplay était une sorte de sous entendu lorsque j'ai lancé le sujet, si vous avez en effet des conseils pertinents sur le RP time-in ils sont les bienvenus...
Je joue au jdr depuis un moment maintenant, j'ai connu les concours dont on parle plus haut, les parties entre potes durant d'interminables nuits, une seule murder party pas forcement exemplaire du "GN" fait maison avec les potes sur le thème de l'homme préhistorique (rp plutot animalier mais délirant) , puis depuis que j'ai une femme et deux enfants, la pratique du rp online avec mes amis...
Cela dit j'ai envie de m'investir dans le role que je vais jouer cet été pour mon premier vrai GN et souhaitait en même temps glaner des idées dans vos façons d'interpréter vos personnages, votre travail de mimiques ou de tics, choisissez vous d'avoir des défauts que vous n'avez pas habituellements, est-il difficille de RP une phobie en GN ? .... tant d'idées a partager avec vous !

dans tous les cas je remercie tous les joueurs qui participent a ce post pour le faire avancer ;)

Gaborn

Murena
Portrait de Murena
Hors ligne
Inscrit le: 15/08/2005

Quote:
Cependant, le problème peut venir de gens qui ne savent pas faire autre chose que s'incarner eux même, mais eux-même avec une grosse épée. Ou bien incarnetr un cliché style "je suis le barbare", "je suis le voleur"... En un sens, c'est presque pire...

C'est quoi le problème ? On sait que dans un GN certains viennent pour se battre, certains pour incarner le plus fidèlement leur rôle, certains pour s'amuser et picoler avec les potes. Et que la grande majorité vient pour faire un peu tout ça.

Le rôle des orgas, c'est de savoir un peu à quel type de public on a affaire et de donner des rôles un peu en conséquence. Comme ça, j'espère que les barbares seront les plus chouettes barbares possibles et que les diplomates seront aussi heureux de jouer leur partition.

Dans les faits ce n'est jamais simple. Mais, comme Pimousse et Hermine, je pense que quelqu'un toujours à fonds dedans est aussi pénible que celui qui n'est jamais dans le jeu.

Dernier point justement : c'est un jeu, c'est pour de la fausse, le plaisir c'est aussi de s'en extraire parfois et de se "regarder jouer". Pourtant, quand quelqu'un joue sa partition à la perfection, j'essaie toujours d'être à la hauteur et de lui rendre en "niveau d'interprétation" le plaisir qu'il me donne.

Quant à picoler avec les copains, du moment qu'on ne savate pas l'intrigue, l'ambiance et les interactions avec les autres, ça me va : Hydromel avec les Druides, Cervoise avec les barbares, Fine Napoléon et crus bourgeois avec les précieux :wink: ...

Murena
Portrait de Murena
Hors ligne
Inscrit le: 15/08/2005

Quote:
Cela dit j'ai envie de m'investir dans le role que je vais jouer cet été pour mon premier vrai GN et souhaitait en même temps glaner des idées dans vos façons d'interpréter vos personnages, votre travail de mimiques ou de tics, choisissez vous d'avoir des défauts que vous n'avez pas habituellements, est-il difficille de RP une phobie en GN ? .... tant d'idées a partager avec vous !

Une phobie en GN, des défauts, un caractère, ça dépend des personnes que tu as en face de toi et de ce que tu attends de ta propre performance. Comme je disais au dessus, c'est un jeu alors joue comme tu as envie pour te régaler. Si tu y prends plaisir, le reste n'a pas trop d'importance.

Sinon, c'est comme jouer la vie : aussi vaste dans ce qu'on peut incarner et aussi réducteur du fait de règles qui cadrent un peu l'imaginaire. Les seuls qui se gourrent sont ceux qui sont sûrs de détenir LA bonne manière de jouer.

Pas de complexes : on joue tous parfois bien et parfois comme des chaussettes...

Paddy
Portrait de Paddy
Hors ligne
Inscrit le: 30/03/2006

il y a des problemes innombrables dans le roleplay. Personnelement j'ai du mal a me detacher de mes valeurs et le fait de jouer un perso qui a justement ses valeurs opposée aux miennes me perturbe... je sais que je ne pourais pas jouer un assassin par exemple ;) le probleme c'est que quand il y a des gens qui me connaissent bien en jeu ils savent ce que je serais capable de faire ou non.
je pense que chaqu'un a ses bloquage et le fait de savoir ce qui justement nous bloque dans un role nous permet de pouvoir essayer d'arranger ca (ce n'est pas toujours evident :)).

edit: il est vrais aussi que la personne que tu a en face influe beaucoup sur tes réactions mais c'est justement tout le plaisir de devoir s'addapter :)

thepimousse
Portrait de thepimousse
Hors ligne
Modérateur
Inscrit le: 27/04/2004

Quote:Dans les faits ce n'est jamais simple. Mais, comme Pimousse et Hermine, je pense que quelqu'un toujours à fonds dedans est aussi pénible que celui qui n'est jamais dans le jeu.

Merci mon ami, ca me rassure de voir qu'il y a des gens qui comprennent ce que l'on écrit, même si on passe pour le bourrin de service, à la sauce kevin !

N'oublions pas non plus que le role play se trouve partout : que cela soit dans les intrigues politiques, les aventures, les auberges mais aussi les combats (un vrai duel, ca fait toujours plaisir) et aussi dans la vie de camp !

nicoyas
Portrait de nicoyas
Hors ligne
Inscrit le: 10/04/2003

Pour du bon role-play, deux ou trois trucs tout bête :
1- Se lacher et y aller au moment où on doute. Au pire, c'est le ridicule.
2- Ne pas oublier que c'est un jeu.
3- Attendre le bon moment et le bon endroit avec les bonnes personnes pour griller une blonde et sortir les twixs.
4- Ne pas se croire meilleur en rp que les gars en face...

Sinon, je ne releverai pas les remarques désobligeantes concernant l'amalgame "Wargame-GN" et non-rôle-play...

Anonyme
Portrait de Anonyme

D'accord avec Nicoyas um GN axe wargame/bastomn peut etre rp
en general on s'implique a fond dans son role de guerrier ,soigneur,capitaine,mage de guerre,
apres on reflechit beaucoup moins c'est vrai
mais ca (chui sur un clavier qwerty pas de cedille) empeche pas le rp
le probleme c'est que il y a plus de joueurs bourrins avec 0 rp dans ces gn mais dans un role de soldat moi ca me choque pas

Tylarion
Portrait de Tylarion
Hors ligne
Inscrit le: 25/06/2005

D'ailleurs la tradition voulait qu'en Grèce, les généraux adverses s'insultes copieusement avant la bataille afin d'assurer au vainqueur de la joute verbale l'appui de ses troupes fier d'avoir un Brice antique, donc oui le wargame peut être roleplay évidemment, maintenant sur un système comme Avatar qui est à mi chemin entre GN et Wargame, ben quand on rencontre un autre groupe, dans 8 cas sur dix on se retrouve en combat.

Anonyme
Portrait de Anonyme

Merci à Nicoyas qui dans sa liste me rassure sur le genre de situations que je vais très certainement vivre en Time In, je retrouve l'idée d'une humilité bien agréable qu'il ne faut pas oublier. Quand aux Twixs :D je tacherai de les sortir au bon moment !

RogerLeSinge
Portrait de RogerLeSinge
Hors ligne
Inscrit le: 09/11/2005

Je rajouterais au conseil de Nicoyas:

- Ne jamais faire de remarque sur le roleplay d'un autre joueur, ça brise tout ce que l'on peut construire (j'ai une video d'un combat de GN qui se déroulait plutôt bien, un joueur dit une bêtise qui passe quand même pour du roleplay, et la dessus, un autre se permet de crier "put..n "machin" m...e, c'est nul, blala...", et il casse toute l'ambiance, on se demande de quel droit...).

- Se dèfaire de tout ce que l'on pense d'une personne que l'on connait et qui joue (au moment de l'assassiner, faudra pas se rappeler les bonnes soirées entre potes...).

galford
Portrait de galford
Hors ligne
Inscrit le: 13/06/2006

bon ben d'aprés votr définition du roleplay, notre assoc' passe pour un ramassis de méga chienteux de service:)
nous, on ne tolère aucun écart de roleplay, estimant qu'un gars qui fait une vanne contemporaine, qui sort sa montre ou se grille une clope gâche égoïstement le plaisir de tout ceux qui sont autour. il faut dire qu'on fait 5 gn dans l'année, deux grands et trois petits, et qu'on récompense les efforts de chacuns sur les costumes, le fair play et le roleplay par un système de point d'xp; les joueurs voyant leur personnage évoluer tout au long de l'année font de gros efforts de roleplay pour ne point être sanctionner; et pourtant, certains de nos joueurs sont jeunes et inexpérimenté.
nous sommes partisan du roleplay en continu de la premiere à la derniere minute de jeu. un petit effort à la portée de n'importe qui, et c'est tellement génial! on ne demande pas des prouesses de répartie à chacun, juste de ne pas sortir du jeu. il est vrai que nos parties sont plutot courtes (36h pour les plus longues) nous experimentons une partie plus longue en septembre.
franchement, j'ai déjà participé à des gns ou la charte des exigences sur le roleplay était laxiste, on se serait cru à un bal masqué ou à un jeu de piste. si on fait des gns, c'est pour s'évader, changer d'univers, un gn sans roleplaying, c'est mardi gras...

Murena
Portrait de Murena
Hors ligne
Inscrit le: 15/08/2005

Quote:
si on fait des gns, c'est pour s'évader, changer d'univers, un gn sans roleplaying, c'est mardi gras...

Oui, pour toi. Ma notion de "pourquoi je fais du Gn" est totalement différente : je joue pour le plaisir. Et chacun à la chose qui l'attire en GN. Ceux qui refont Mardi Gras ont la même légitimité à s'inscrire et à aimer le GN que nous. Ils n'en attendent pas la même chose, c'est tout.

De même, chacun a son approche du roleplay : quand tu interagis avec quelqu'un totalement dans son rôle, c'est effectivement inopportun de lui gacher son plaisir en faisant une sortie douteuse. Mais être capable de prendre du recul quand tu discutes en privé avec tes amis de votre stratégie en arrêtant les "sire", les "chambellan" et les vouvoiements où est le problème (sauf si tu as un copain qui veut pas en sortir alors OK) ?

Etre capable de s'extraire du jeu est essentiel notamment pour des questions de sécurité.

Ensuite, un GN c'est un jeu qui ressemble à la vie. Exclure l'humour, le second degré et toujours jouer sur la corde raide, sans pause (alors qu'il existe des pauses dans la plupart des jeux), ce n'est pas la vie.

Mais au final, j'ai l'impression qu'on va refaire le débat intellochiant et stérile sur ce qui est mieux : théatre de boulevard ou théatre subventionné... :roll:

Si déjà chacun (et je parle aussi pour moi) arrêtait de penser détenir l'absolue vérité sur LA manière ultime de jouer, on avancerait un peu plus. Et on prendrait un peu plus de plaisir à jouer chez et avec les autres. Note bien qu'on le fait déjà tous et que quand tu as trié les GN avec le public, les règles, le volume de joueurs et le site qui vont bien, tu élagues salement dans la liste de Génosphère... :lol:

Si on joue ensemble, l'important est que ton jeu me fasse plaisir et inversement.

Dans un même GN je suis capable du rôleplay le plus pointu et de la blague la plus grotesque. C'est grave docteur ? "On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde" disait le regretté Desproges...

Des GN un peu OVNI et totalement second degré comme le "Star Ac' like" organisé par Don Quichotte font du bien et sont les bienvenus pour remettre un peu de joie et de délire dans tout ça. Autre exemple : dans un autre sujet, je disais qu'avec mon gabarit les rôles d'elfe m'étaient interdits ; Sylicer m'a rappelé que rien ne m'interdisait d'être une nymphe le temps d'un week-end... Elle a raison ! Le GN ce n'est pas la vie, on peut essayer des trucs, parfois ridicules ou de mauvais goût sans conséquence. Du moment qu'on joue le jeu...

Quant au fait de jouer en série en accumulant l'expérience d'un GN à l'autre, avec un système arbitraire de "carotte" au mérite, ça nécessiterait (si ça n'a pas été fait) un sujet en soi. A mon humble avis, ça participe de l'exclusion (avec les initiés d'un côté et les autres) et ça engage à la prudence donc ça ôte une peu d'épique...

Nyrone
Portrait de Nyrone
Hors ligne
Inscrit le: 10/08/2005

Sans prôner le chianteux ni un extrémisme role-play, je crois sincèrement qu'il est nécessaire que les participants d'un même GN s'entendent sur les moments où il faut être en-jeu.
Ca peut commencer, pour les orgas, par dire clairement si l'auberge est une véritable taverne, un lieu de vie intégré ou simplement un point logistique de distribution/consommation de la bouffe, auquel cas on pourra y raconter ce que l'on veut, en effet.
Après, il faut aussi définir les éventuelles interruptions de jeu durant la nuit. Le type qui sort son pack de kros à la fin d'une bataille épique ou lors d'une scène émouvante est aussi chiant que celui qui continue à jouer lorsque, à 3h du mat', les joueurs discutent tranquillement devant leurs tentes igloos...
Enfin, je dirais qu'il y a le décorum... Pas la peine d'obliger les joueurs à camoufler leurs tentes ou à se torcher avec des orties si c'est pour servir la soupe avec des cuillères en plastique.

Tout ça n'a rien à voir avec la qualité du role-play, et encore moins avec la quantité. C'est juste, je crois, respecter le plus petit dénominateur commun entre l'immense majorité des GNistes : l'envie d'interpréter un personnage pendant quelques heures, que ce soit un barbare idiot ou un représentant commercial de la Compagnie des Indes. Le meilleur moyen de s'entendre est de respcter le rève de chacun.

Si un autre personnage vous menace, vous fait chanter, évitez je vous en prie de raler à haute voix sur votre scénariste "qui vous a encore mis une tripotée de cadavres dans le placard".
Oui, c'est du vécu, et je me suis pris ça de la part d'un joueur pourtant reconnu pour sa "qualité de jeu" dans le style role-play à donf'-P'tit doigt en l'air... :?

Murena
Portrait de Murena
Hors ligne
Inscrit le: 15/08/2005

Yep, parfaitement. Tout est une question de contexte, de tempo et de dosage.

Et bien sur de respect. Je déteste aussi le mec qui te savate une super scène. Mais, si un briefing est important pour préciser ce contexte, le respect est l'affaire de chacun.

Je ferai tout pour rendre à quelqu'un le plaisir qu'il me donne en jouant bien par contre, qu'un juge de paix vienne évaluer au long court ma manière de jouer par rapport à ce qu'il estime conforme (comme dit Galford) je tique carrément.

Il faut aussi faire confiance aux joueurs et ne recadrer que quand ça dépasse les bornes ET dessert l'ambiance de jeu.

galford
Portrait de galford
Hors ligne
Inscrit le: 13/06/2006

messieurs, je suis d'accord avec vous. chacuns s'investit comme il veut en gn, du moment qu'il respecte la charte minimum de roleplay jeux /hors-jeu fixé au début du rappel des règles, ce qui est inérent à chaque gn. pour ce qui est de la vanne en pleine scène de gn, là encore je suis d'accord avec desproges, on peut rire de tout, mais peut être pas à n'importe quel moment, quand on décompresse autour d'un feu de camps une bonne bière à la main juste aprés le gn me semble plus approprié.
et pour le moment au niveau de nos joueurs, pas de clivage initié / non initié, ni de joueurs exacerbés par nos petites exigences au niveau du hors jeu.
toute les semaines nous proposons des ateliers travail du cuir et rôleplaying, c'est trés amusant et constructif: on fait des petites saynettes avec vocabulaire d'époque, joutes verbales et insultes médiévales (c'est ce que les joueurs retiennent le mieux!) ça fait un peu visiteurs mais c'est trés rigolo

Murena
Portrait de Murena
Hors ligne
Inscrit le: 15/08/2005

Quote:
on fait des petites saynettes avec vocabulaire d'époque, joutes verbales et insultes médiévales (c'est ce que les joueurs retiennent le mieux!) ça fait un peu visiteurs mais c'est trés rigolo

Effectivement, c'est très rigolo et ça implique beaucoup les membres réguliers de l'association.

Par contre, est-ce que ça ne fait pas du coup un peu "club" dans lequel le gars qui veut juste essayer une fois ou celui qui n'a pas de culture apeuprédiévale ne trouveront pas aisément leurs marques ?

Je ne dis pas que c'est mal de jouer entre soi (même si je pense qu'à terme ça limite un peu la pérennité et l'enrichissement d'une asso) je pose juste la question.

Appocalypseknight
Portrait de Appocalypseknight
Hors ligne
Inscrit le: 25/04/2006

J'ai une question idiote, au risque de me faire fustiger je vais la poser... :lol:

Est-ce qu'il existe des GN où l'on peut apporter son univers avec soi?

Je m'explique je vois souvent des gens dire: "Je dois jouer un prètre, il faut que je me fasse le costume...." tous les rôles sont définis d'avance?

Si c'est le cas c'est dommage ça serait pas mal de pouvoir créer son personnage et inventer son histoire et son vécu, qui est le plus à même que nous de décider ce que l'on aimerait ou non? de ce dont on est capable ou non?

En plus ça permet de connaitre son rôle sur le bout des doigts enfin presque et d'improviser etc...etc...

Bon bien sûr ça changerais sûrement l'organisation de l'évènement mais ça pourrait être sympa, des joueurs tous différents avec leur style devant former un groupe dans un but commun.
Un peu comme la communauté de l'anneau en fait, ou l'on trouve une bonne variété et des alliances improbables.... :D

Après il faudrait définir des rôles pour les perso les plus importants et nécessaires au scénario, les mettre à disposition des joueurs et recruter en fonction des demandes.

Parallèlement pour les troupes régulières il faudrait avoir carte blanche enfin presque avec quelques consignes au cas où, des quotas par exemple pour chaque style et les joueurs devraient cofirmer leur rôle et leur type histoire d'équilibrer.

Et puis des rôles prédéfinis pour les mettre à disposition des feignants et ceux qui sont en manque d'immagination.

Bon c'est un peu brouillon mais c'est une idée qui peut-être bonne si elle est bien étudiée et mise en place...

Mais peut-être que cela éxiste déjà?, peut-être que c'est standard?

Voilà si quelqu'un peut éclairer mon ignorance... :lol:

Anonyme
Portrait de Anonyme

http://griffonsgn.free.fr/

c'est pas tout a fait ce que tu explique et recherche, mais l'assos des griffon nous permet de crer notre Bg seul, ils le lisent, emettent des avis, des propositions, on se met d'accord sur les points tendancieux et hop tu as à 80/90% un perso que tu as créé . Bon il y a des limites au niveau du personnage lui même, car il doit quand même avoir une des classes prédéfinies par les orgas (guerriers, rangeurs, magiciens, "marchands", pretres, voleurs).

voila, est-ce que cela correspond à tes attentes ?

Appocalypseknight
Portrait de Appocalypseknight
Hors ligne
Inscrit le: 25/04/2006

Ouais ça a l'air sympa, je vais aller y jetter un oeil...merci... :wink:

nicoyas
Portrait de nicoyas
Hors ligne
Inscrit le: 10/04/2003

Un débat est déjà ouvert sur le jeu perso libre contre perso prédéfini. Mode Recherche à activé.

galford
Portrait de galford
Hors ligne
Inscrit le: 13/06/2006

ha, une derniere chose sur le roleplay, je sais pas si ça se fait ailleurs, nous faisons jouer ponctuellement nos joueur sur table avec leur perso de gn, genre une aprés midi un peu avant le gn, ça permet de faire la transition, jouer des scènes impossible à faire en gn, (genre une scène de ville, rencontrer un dragon, se promener dans le palais royal...) tout en se familliarisant avec le monde, et ses compagnons qu'on est censé connaitre depuis longtemps (ça évite des bourdes en gn du style: "je vous présente mon frère qui s'appelle... eu...qui s'appelle...")

Nyrone
Portrait de Nyrone
Hors ligne
Inscrit le: 10/08/2005

C'est sûrement très intéressant pour l'évolution de votre monde, mais est-ce que ça ne contribue pas à refermer votre GN autour d'un noyau de joueurs proche des orgas ? Déjà que lorsqu'on permet un "jeu" préparatoire sur un forum ou par mail, on exclue au bas mot la moitié des joueurs, j'imagine que ça doit être pire sur des sessions sur table...
Donc pour moi, le danger est que les GNs se fassent pour 10-15 joueurs assidus, et les autres participants ne soient que des faire-valoir, voire des figurants.

Emelman
Portrait de Emelman
Hors ligne
Inscrit le: 15/04/2005

Je trouve l'idée de Galford et ses compagnons très bonne.
Comme les joueurs forment souvent des groupes en GN je pense que Galford veut dire que les joueurs de chaque groupe peuvent se réunir et "tester" leur futur roleplay avant. Pas besoin que des orgas mettent en place se genre d'atelier quand même ! Aux joueurs de se prendre en main avant un GN ! :D

Nyrone
Portrait de Nyrone
Hors ligne
Inscrit le: 10/08/2005

D'après ce que j'ai compris du message de Galford, les séances "sur table" permettent plutôt de gérer l'entre-GN (cité comme "transition"). Et j'imagine aussi que ce sont les orgas qui sont maîtres du jeu.