Système de mort des personnages en GN.

116 réponses [Dernière contribution]
oggar
Portrait de oggar
Hors ligne
Inscrit le: 29/05/2006

bah dans le cas de la perte d'usage d'un membre c'est très chiant, il faudra par exemple trouver un grand chirurgien qui pourra réduire la fracture ou un truc du genre, et ça coutera cher...

c'est juste pour dire de diversifier et laisser la possibilité de mourrir définitivement. parce que bon le type qui se "sacrifie" en sachant qu'il aura qu'a faire un petit machin pour revenir j'aime pas :p

pour la "sieste" ça permet aux joueurs combatants pur de pas trop se faire chier et d'aller jouer un mob, et pour les marchands ou autre de continuer leurs affaires

Korrigan
Portrait de Korrigan
Hors ligne
Inscrit le: 06/05/2003

Sympa et générique. :D Un peu complexe mais cette compléxité peut être gérée uniququement par les joueurs ayant des persos toubibs. :idea:

Cependant, tout ça ne nous dit pas ce que tu fais des "cadavres", bref quid des joueurs dont le personnage passe de vie à trépas ? Et c'est toujours cela qui reste fondamentalement le grand souci. :?

oggar
Portrait de oggar
Hors ligne
Inscrit le: 29/05/2006

ben ils recommencent un perso :lol: ça évite aux nouveaux joueurs de se sentir completement impuissant face aux types qui ont commencé le live 3 ans avant. et qui savent bien que la situation ne peut pas changer puisque le type est quasi invincible.

Apres on peut peut être accorder plus de point de création à ces joueurs mais pour moi la mort définitive c'est obligatoire

Korrigan
Portrait de Korrigan
Hors ligne
Inscrit le: 06/05/2003

Mouais... Tu passes six mois à préparer un perso qui crève au bout d'une heure de jeu... et on te file un autre... Bref, pas glob ! :P

oggar
Portrait de oggar
Hors ligne
Inscrit le: 29/05/2006

et en faisant que la chance de tirer mort définitive augmente selon l'ancieneté du perso ? ( disont qu'elle passe par exemple à 10 % pour un nouveau perso à 30-40 pour un ancien ) ça représente la vieillesse apres tout

Korrigan
Portrait de Korrigan
Hors ligne
Inscrit le: 06/05/2003

oggar wrote:Apres on peut peut être accorder plus de point de création à ces joueurs mais pour moi la mort définitive c'est obligatoire

Je suis d'accord sur le fait que la mort doit avoir un effet obligatoire et le marquer. Après, cela veut-il forcement dire que le joueur change de personnage ? :wink:

Sans passer par l'antique et pénible gestion de la mort incapable qui balance le personnage sans sequelle au milieu de ses petits camarades, il existe bien des solutions à creuser au niveau des mondes des différents jeux pour retirer un personnage de la scène "publique" sans pour autant le retirer à son joueur.

Un peu de créativité que diable ! :mrgreen:

oggar
Portrait de oggar
Hors ligne
Inscrit le: 29/05/2006

mmmh tu pourrais préciser un peu ton idée ?

( on parle bien de mécaniques de jeux et pas de moyens roleplay pour retirer à un perso son influence ? )

Korrigan
Portrait de Korrigan
Hors ligne
Inscrit le: 06/05/2003

Va voir page 3 de ce topic. :wink:

Tilleul
Portrait de Tilleul
Hors ligne
Modérateur
Inscrit le: 13/10/2009

Mais pourquoi absolument garder tout les perso debout ?
Ca c'est l'attachement des joueurs a leur perso, habitués qu'ils sont par de nombreux live/jdr/série/film/bd/mmorpg à ce que les héros soient immortels et relevable par des pirouettes scénaristiques (exemple le plus parlant: dragon ball z)

A notez que même dans la dark fantasy la plus noire, il y a souvent un ou deux personnages qui ont vraiment la peau dure et la baraka.

Quand on est mort, c'est fini, le joueur doit faire le deuil des aventures futures de son perso mais pas de celle passées qui resteront dans sa mémoire et celle de la communauté.

D'ailleurs, ca ne doit pas être arbitraire la mort, je hais les doigts de mort, les désintégrations et autre autokill.

Un perso meurs par négligence, témérité, poisse ou par la main d'autres pj.

Je suis partisan de la création à xp égal ou presque d'un nouveau perso après la première mort. Comme ça la possibilité de tester autre chose compensera la perte du premier perso.

J'ai une idées qui pourrait cependant être pas mal :

Lorsqu'un perso meurt, il se voit accorder un sursis.(Il ne doit pas y avoir de règles à ce propos données aux joueurs.)

Le perso est condamné à mourir vers la fin du live et les orga pourront mettre en place
une superbe mort "sur mesure" qui sera intégrée dans le scénario.

Les autres joueurs penseront qu'il a été soigné rescuscité.
Le pj pourrait même avoir un bonus en pv pour son perso, histoire d'éviter qu'il ne remeurt facilement. ( Ce qui serait définitif) ou carrément passer en pnj. Il lui serait interdit de combattre d'autre pj ou de parler de sa condition et des causes de sa mort sous peine de mort ultime ( pour éviter des vengeances de la tombe)

Évidement certains malins tenteront de déjouer la mort ou de pactiser avec de sombre force pour échapper à leur destin, très intéressant comme concept non ^^

Ca permettrait de clôturer de manière grandiose la fin d'un perso et de le laisser jouer jusqu'à la fin du live
Ex:
Vers la fin du live:
- mort lors du grand combat,après avoir été en 10 contre 1 ( This is spartaa style)
- Désignation ou combat contre ses assassins du pj juste avant son départ.( Crow style)
- Victoire et Mort en combat singulier contre son ennemi juré ( Spike style)
- Cérémonie d'adieu.
- Passage de l'état de vivant à l'état de fantôme éthéré avant de disparaitre. ( Swayze style)
-Sacrifice du perso, qui se sait condamné.
- De multiple accidents et pnj acharnés sur le pj, (destination finale style)
- lecture du testament devant d'autre pj
-Mort anthropomorphique qui vient chercher le perso ( meaning of life style)

Qu'en pensez vous ?

Korrigan
Portrait de Korrigan
Hors ligne
Inscrit le: 06/05/2003

Encore et toujours, la gestion de la mort doit s'intégrer complètement dans le cadre de la logique du monde et du scénario. Elle ne doit pas être un cataplasme afin de limiter la casse chez les personnages des joueurs.

C'est aussi aux orgas de prévoir les types de personnages à créer en fonction de ce qu'ils veulent comme mode de fonctionnement.

Si on met en place des personnages capables de tuer sans remord, on doit assumer le fait que des joueurs vont respecter la logique de ces personnages et expédier ad patres les persos de leurs petits camarades.

Si vous voulez un jeu héroïque avec moultes combats épiques, permettez au personnage de revenir du Royaume des Morts mais, dans ce cas, ne créez pas de rôle d'assassin ou d'équivalent local.

Si vous voulez une ambiance lourde et pesante, faites jouer avec vos joueurs un ou deux pnj infiltrés et faites les tuer au bout de plusieurs au minimum, le temps que les joueurs puissent tisser des relations avec eux et marquez bien le moment de cette disparition. Les PJ comprendront que la mort est brutale et inéluctable s'ils jouent aux cons...

Dans un monde où la mort a été vaincue, passez sur d'autres modes de jeu et d'intrigues, comme celles de Zorn et Dirna, par exemple, un univers où "un roi emprisonna la mort et depuis, ses sujets sont devenus immortels et vivent un calvaire permanent car si leur âme demeure, leur corps vieillit et pourrit normalement. Deux enfants ont le pouvoir de donner la mort, de faire disparaître les âmes. Ils vont devenir un enjeu majeur pour le monde car ils sont la délivrance !"

Référence : http://www.soleilprod.com/serie|170|ZORN_ET_DIRNA

Bref, soyez créatifs !! Tudju !!

Tilleul
Portrait de Tilleul
Hors ligne
Modérateur
Inscrit le: 13/10/2009

Bien sur, ça doit être en rapport à l'univers. Entre la guerre 14 18 et la petite maison dans la prairie, le contexte est différent (quoique ça pourrait être drôle, tu parlais d'être créatif ^^)

Concernant la résurrection, peut être que le pj a t'il été changé ou a t'il des obligations/séquelles lié à sa résurrection, mais le résultat reste toujours le même : Le pj a survécu.
C'est à l'orga de voir si ça l'arrange ou pas de procéder de la sorte, c'est n'est pas mieux ou moins bien c'est un style de jeu différent. Peu importe que l'on aie des héros qui ont des passes droits sur leur mortalité ou de simple mortel, tant que cela sert le scénario et le gameplay.

Des solutions pour mettre en time out ou de coté un pj pour le faire revenir ensuite, il y en a des kilotonnes et pas mal ont déjà été abordées, qu'attends tu de nous Korrigan ? ;)

Ps:Un monde ou personne ne meurt c'est une idée déjà pas mal utilisée mais toujours sympa à mettre en place.

Misantroll
Portrait de Misantroll
Hors ligne
Inscrit le: 23/06/2008

Quote:-Mort anthropomorphique qui vient chercher le perso ( meaning of life style)

J'y avais songé. En fait, avec un peu de théâtralisation du moment, ça peut même être énorme et ne pas être un regret de mourir, dans un jeu où disons que, comme Tilleul, la mort pure et dure est acceptée - et où, surtout, les fantômes n'inter-réagissent pas avec les vivants.
Imaginez un pnj fagoté de façon macabre venir, "bonjour, mr. Truc ? Excusez-moi, votre heure est venue, veuillez me suivre..." A partir de là, la Mort étant un personnage à part entière, on peut l'exploiter de manière à ce qu'on puisse la déjouer.
Je pensais à une Mort qui prenne par la main le défunt, le trimballe jusqu'à un bureau où elle lui rédige un certificat de décès et lui file un bandeau blanc. Le fantôme se trimballe avec son certif' avec défense formelle de s'en séparer.
Pour revenir à la vie il faudrait qu'un vivant présente le certificat à la mort, déjà pour l'obtenir ça ne serait pas de la tarte, il faudrait faire appel à un nécromanchien ou autre chose du genre. Ensuite là ça peut discutailler... voire avec de la monnaie, pour savoir si on ressuscite le bonhomme ou pas. A voir pour les conditions dans lesquelles la Mort peut accepter...

Donc revenir à la vie serait parfois possible, ça laisse un espoir, c'est sympa aussi pour jouer, de tenter sa chance. Mais mourir devrait être un moment inoubliable.

Le seul problème serait que la Mort pourrait être beaucoup sollicitée à droite à gauche (champ de bataille, massacre de masse...) à ce moment là il lui faudrait quelques sbires. De plus il faudrait qu'elle soit au courant de chaque mort qui traîne, alors soit quelqu'un va l'avertir ("il y a un macchabée...") soit elle fait des rondes...

briareos
Portrait de briareos
Hors ligne
Modérateur
Inscrit le: 06/07/2004

une mort antropomorphique serait très pertinent comme PNJ, voir PJ dans un GN Disque monde : elle ferai le tour des joueurs morts ... les morts pourrait allors monnayer une rallonge de vie, se mettre à travailler pour La Mort ... (a)

oggar
Portrait de oggar
Hors ligne
Inscrit le: 29/05/2006

ça peut en effet être très interessant...apres j'ai des doutes que cela fonctionne pour un gn avec pas mal de joueurs, des combats dispercés,...à moins d'ajouter à chaque escouade de monstre un genre d'esprit de la mort. et en effet ça peut apporter du jeu de négocier sa survie :D

Je dois dire que j'ai jamais été fan du "si vous restez dans le coma 10 minutes sans soins vous mourrez" et le fait d'avoir un pnj qui "moissonne" les âmes est assez interessant.

Karang
Portrait de Karang
Hors ligne
Inscrit le: 22/03/2008

On pourait aussi voir en la mort antropomorphique, le moyen de différencier les morts bêtes des morts scénaristiques.
Le pnj jouant la mort aurais une liste de personnages suceptibles de mourir avec les lieux et les heures(correspondants aux contrats donnés aux assassins, par exemple) et serai chargé d'accueillir les defuns. Le reste du temps, il pourrai patrouiller près des champs de bataille pour sortir des répliques du genre: TON HEUR N'A PAS ENCORE SONNÉE ou sauver des chatons ;)

Tilleul
Portrait de Tilleul
Hors ligne
Modérateur
Inscrit le: 13/10/2009

.. ou jouer de la guitare :lol:

On pourrait aussi faire en sorte que la mort soit pres des pnj voués à mourir, aux pj de trouver le moyen de déjouer ce sombre destin (rincewind style^^)

AU niveau ambiance, ca pourrait vraiment le faire: cfr http://www.youtube.com/watch?v=YoBTsMJ4jNk